Le Génie belge remplace ces mini-pelleteuses via un leasing opérationnel

Les deux bataillons de Génie vont s’équiper de huit nouvelles mini-pelleteuses (crédit-photo BE Défense)

Le Génie belge remplace ces mini-pelleteuses via un leasing opérationnel.

La Composante Terre a fait l’acquisition de huit nouvelles mini-pelleteuses de type Kubota KX027-4 de 3,5 tonnes, a annoncé la DGMR. Pour ce dossier, la DGMR a fait le choix du « renting », un leasing opérationnel. Le contrat est de quatre ans et comprend l’utilisation de l’équipement, un contrat de maintenance et des services. Il a été signé avec la firme Luyckx, une entreprise flamande spécialiste de la distribution et de la réparation de machines pour les secteurs du génie civil, de la manutention et de l’agriculture. « D’un point de vue budgétaire, c’est la formule la plus avantageuse. Dans le cas d’un leasing financier, nous sommes tenus au rachat en fin de contrat. Dans ce cas-ci, nous n’avons pas à verser la valeur résiduelle », a expliqué le capitaine Pieter Maertens, gestionnaire de matériel à la DG MR System-Land. 

Les mini-pelleteuses seront livrées début février. Le 4ème bataillon de génie à Amay et le 11ème bataillon de génie à Burcht en recevront chacun trois. Les excavatrices seront utilisées pour la construction, l’amélioration et l’entretien des routes. En opération, elles apporteront leur soutien à la construction de compounds où elles creuseront des tranchées pour les canalisations et effectueront des travaux dans des espaces confinés. Le CC V&C (Centre de Compétence du Matériel Volant et Systèmes de Communication et d’Information) de Vilvorde et le SEDEE de Poelkapelle en recevront également un exemplaire dans le futur afin de pouvoir déterrer des engins non explosés trouvés dans des travaux de construction ou dans les champs ou bien de creuser des puits sur les terrains du SEDEE pour des explosions urgentes dans certains cas. 

Dans le cadre du contrat, les instructeurs militaires seront formés par l’entreprise Luyckx avec une semaine de formation intensive qui couvrira non seulement le fonctionnement de l’engin mais aussi les aspects techniques et mécaniques de l’excavatrice. Ensuite la formation sera assurée par les instructeurs belges de l’école du Génie d’Amay pour le reste du personnel.

Depuis 1999, le Génie belge utilisait des mini-pelleteuses Kubota KX 61-2 qui ont servi en Bosnie, au Kosovo, au Liban, en Afghanistan et dernièrement en Irak où un peloton de génie de construction de 30 militaires a été déployé en 2018.

 

Laisser un commentaire