Le gouvernement investira 300 millions d’euros dans les bases de Florennes et Kleine-Brogel

La base de Florennes accueillera les 4 premiers F-35 en 2025 (crédit-photo Joseph Vanden Broeck/BE Défense)

Le gouvernement investira 300 millions d’euros dans les bases de Florennes et Kleine-Brogel. 

En visite ce lundi à la base de Florennes, le ministre de la Défense Philippe Goffin et le ministre de la Fonction Publique David Clarinval ont annoncé que le gouvernement allait investir 300 millions d’euros dans les bases de Florennes et Kleine-Brogel. Le marché public a été lancé mi-août avec plusieurs mois de retard à cause de la pandémie mondiale du coronavirus. Il s’agit de construire l’infrastructure qui accueillera les F-35 belges selon les critères de sécurité exigés par les Américains. Chacune d’elle comprendra un espace pour le planning opérationnel, un espace pour l’entraînement avec 4 simulateurs de vol, un hangar de maintenance pour 6 avions, une Flight Line opérationnelle équipée d’une zone de circulation avion, de 16 abris avion couverts, une zone « Quick Reaction Alert » pour la surveillance de l’espace aérien et une enceinte avec des installations de sécurité. Le marché comprend également une phase d’entretien qui durera jusqu’à maximum 20 ans après la réception des bâtiments (10 années fixes et 10 années supplémentaires en option obligatoire). Il est de l’ordre de 275 millions d’euros. Le restant, à savoir 24 millions d’euros, est investi à Florennes pour accueillir le drone MQ-9B SkyGuardian.

Les 34 avions de chasse F-35, commandés par la Belgique, seront répartis sur les deux bases de Florennes et Kleine-Brogel. La question de la nécessité de garder les deux bases s’est posée. En 2015, une polémique avait surgi sur une possible fermeture de la base de Florennes. Finalement il n’en sera pas question. Pour des questions stratégiques mais aussi d’équilibre régional non avoué avec une base en Wallonie et une base en Flandres, les deux ont été gardés. Ces derniers mois, la question de l’achat de onze avions de chasse supplémentaires a été aussi posée. Il s’agit d’une des exigences de l’OTAN. Mais comme l’a rappelé la Défense, ce dossier n’a même pas commencé car il reviendra aux politiques et au futur gouvernement fédéral de prendre une décision à ce sujet. L’exemple récent des inconvénients d’une flotte réduite avec le NH-90 pourrait faire réfléchir. Avec la flotte actuelle de 54 avions de chasse, la Belgique remplit tout juste ses missions.

Les premiers F-35 arriveront en Belgique en 2025 au nombre de 4 sur la base de Florennes. C’est pourquoi les travaux seront d’abord exécutés sur la base de Florennes entre 2022 à 2024 puis ensuite sur celle de Kleine-Brogel entre 2024 et 2026.

Laisser un commentaire