Le Luxembourg choisit l’Eagle V de GDELS pour remplacer ses Hummer et Dingo

L’Eagle V de GDELS équipera prochainement l’armée luxembourgeoise

Le Luxembourg choisit l’Eagle V de GDELS pour remplacer ses Hummer et Dingo.

En juin 2021, la Défense luxembourgeoise a annoncé qu’elle allait remplacer ses Hummer et ses Dingo par un unique véhicule blindé de commandement, de liaison et de reconnaissance (CLRV) au nombre de 80. Pour ce dossier, elle a fait appel à la NSPA, l’agence de soutien et d’achats de l’OTAN, qui a eu la charge de soutenir le processus d’acquisition: publication du marché public, information des soumissionnaires, réception et évaluation des offres. 

Lors d’une conférence de presse, le ministre de la Défense François Bausch a donné hier le nom du gagnant. Alors que certains avaient évoqué la possibilité du JLTV d’Oshkosh Defense pour une meilleure coopération avec la Belgique, c’est l’Eagle V suisse de GDELS (General Dynamics European Land Systems), avec une protection particulièrement adaptée contre les mines, engins explosifs et tirs petit calibre et de très bonnes performances tout terrain. « Trois points étaient essentiels dans ce projet. Premièrement, et c’est le plus important à mes yeux, que nos troupes soient protégées le mieux possible lorsqu’elles sont déployées en mission. Deuxièmement, de moderniser l’équipement et d’augmenter ainsi nos capacités opérationnelles et troisièmement, de garantir l’interopérabilité au sein de l’armée et avec nos pays alliés », a-t-il expliqué. En 2021, le Luxembourg a déjà commandé quatre Mowag Eagle V 6×6 en version ambulance.

Le véhicule sera équipé de la station de tir téléopérée du modèle DeFNder Medium de FN Herstal, qui sera présent aussi sur les futurs Griffon et JLTV de la Composante Terre. Comme déjà annoncé lors du lancement du programme, les systèmes de communication et les radios seront issus du programme Scorpion pour être interopérables avec la Belgique et la France. Il faut aussi rappeler que le Luxembourg a fait l’acquisition de 12 brouilleurs de type BARAGE en mars 2021 auprès de Thales Belgium.

Le coût d’acquisition est de 226,6 millions d’euros, un peu en-dessous de ce qui était prévu. L’enveloppe financière maximale du programme s’élève à 367 millions d’euros et couvre les frais d’acquisition des véhicules ainsi que leurs sous-système d’armes et de communication y compris le support logistique durant tout leur cycle de vie estimé entre environ 15 et 20 ans. C’est également la NSPA qui assurera l’acquisition pour l’armée ainsi que le suivi de fabrication, la réception et le contrôle de qualité des véhicules.

Les véhicules seront livrés en trois tranches: 10 en décembre 2024, 30 en juillet 2025 et 40 en juillet 2026. Le paiement sera effectué après la livraison de tous les véhicules.

L’Eagle V de GDELS est déjà en service dans les armées allemande, danoise et suisse.

Un commentaire

  1. On appellera donc çà l’européanisation de l’industrie d’armement des matériels des armées en EU .
    La Be. , les Pays Bas , le Lux. , le Fr. l’All. , l’ Esp . tous des véhicules de ce types mais différents : ahurissant , stupéfiant , édifiant, n’est-il pas ?

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.