Les militaires français seront de retour pour la troisième édition de l’exercice Celtic Uprise

En 2021, la deuxième édition de l’exercice Celtic Uprise s’était tenue sans les militaires français et avait marqué un début de retour aux tâches essentielles pour la Composante Terre en pleine pandémie (crédit-photo Brigade Motorisée)

Les militaires français seront de retour pour la troisième édition de l’exercice Celtic Uprise.

Selon une dépêche de l’agence Belga de la semaine dernière, la troisième édition de l’exercice Celtic Uprise se tiendra à la fin de ce mois du 21 novembre au 2 décembre dans les provinces de Hainaut (principalement près de Beaumont, Sivry-Rance, Froichapelle, Chimay et Momignies) et de Namur (Dinant, Hastière, Onhaye, Florennes, Philippeville, Doische, Viroinval, Walcourt, Cerfontaine ainsi que Couvin). Il rassemblera plus de 1.000 militaires belges et français. Les unités belges engagées seront issues de la Brigade Motorisée. Pour la partie française, il s’agit d’environ 250 militaires du 152ème régiment d’infanterie de Colmar, qui avait déjà participé à la première édition. Le scénario de cet exercice est celui d’une « opération de stabilisation » menée par l’OTAN.

Pour rappel, l’exercice Celtic Uprise est l’une des composantes du contrat CaMo entre la France et la Belgique. La première édition s’était tenue en septembre 2019 dans les provinces de Hainaut et de Namur. En 2020, elle n’avait pas eu lieu à cause de la pandémie. En 2021, l’Armée de Terre française avait annulé sa participation pour des raisons sanitaires suite aux mesures de confinement prises par le gouvernement français. La Brigade Motorisée avait quand même maintenu l’exercice avec un format réduit qui rassemblait 400 militaires cette fois-ci dans les provinces de Flandre orientale et Flandre occidentale. Cette troisième édition signifiera donc le retour des militaires français et son format initial comme en 2019.

Dans le cadre du partenariat stratégique CaMo entre la Belgique et la France, il a été convenu que l’exercice binational Celtic Uprise se tienne chaque année. Cet exercice préfigure la création d’un Centre d’Entrainement Spécialisé belge sur le thème « NATO Stability Operations » où les SGTIA (sous-groupements tactiques interarmes) et GTIA (groupement tactique interarmes) binationaux pourront se faire certifier. 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.