Un syndicaliste dit son inquiétude sur l’avenir de la Défense et sa perte de confiance envers le gouvernement

patrick-descy_cgsp
capture d’écran RTBF

Patrick Descy, secrétaire permanent CGSP-Défense,  s’est fait le porte-voix du désarroi de certains militaires face à la dernière décision du gouvernement sur l’âge de la pension militaire dans une carte blanche dans le quotidien Le Soir.

Sur le fond, il ne conteste pas formellement cette décision mais est critique sur son manque de clarté d’où le désarroi alors que les premiers signaux du gouvernement fédéral envers le gouvernement fédéral avaient été positifs:« Bercés par la promesse d’un avenir meilleur officialisée cet été suite à la vision stratégique du ministre Vandeput, de nombreux militaires se sentent trahis, car le manque de lisibilité des mesures décidées et les contradictions qu’elles induisent laissent place à un manque de confiance énorme envers nos décideurs politiques. » Pour Patrick Descy, la situation est grave car la manifestation de militaires n’est en rien normale mais elle est cependant nécessaire car la Défense belge n’a cessé de s’éroder.

« Le général Compernol, nouveau chef de la Défense, rappelait récemment que ces quinze dernières années, il n’est pas une armée au monde qui a dû faire preuve de plus d’imagination que la nôtre pour augmenter son efficience, pour faire plus avec moins, pour utiliser de manière optimale ses faibles moyens et pour continuer à former des militaires prêts à défendre nos valeurs », écrit-il notamment. S’il reconnait que la Belgique n’est pas le seul pays de l’OTAN à avoir baissé ses dépenses militaires ces dernières années, il souligne qu’elle est un très mauvais élève et qu’elle se classe parmi les derniers avec la maxime: faire plus avec moins.

Patrick Descy souligne que la défiance vis-à-vis des politiques est latente et qu’il y a un besoin de recréer un lien de confiance. Cela passe par une meilleure connaissance du monde de la Défense par les politiques. La dernière décision du gouvernement en est une illustration:« Quelle confiance peut-on donner à des dirigeants politiques qui officialisent une vision stratégique sur le futur de la Défense cet été et qui la mettent à mal deux mois plus tard ? », ajoutant « comment disposer d’un outil de Défense performant dans le futur ? Comment rajeunir la pyramide des âges ? De quel budget la Défense va-t-elle pouvoir disposer pour mener ses tâches à bien ? » Autant de questions inquiétantes et pour l’instant sans réponse !

En conclusion, Patrick Descy lance un appel au gouvernement pour qu’il ait un message fort pour les militaires:« En vue d’une bonne gouvernance pour la Défense, nous demandons instamment au gouvernement de sortir de l’amateurisme, de répondre à la grande inquiétude humaine qu’il a créée et de retrouver le chemin de la cohérence, afin de regagner un minimum de confiance de la part de l’ensemble du personnel et une lueur d’espoir pour l’avenir de ce Département ! » Sera-t-il entendu ? En tout sa carte blanche illustre bien la rupture qui s’est créée entre le gouvernement et les militaires, ces derniers jours !

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s