La composition du défilé militaire pour le 21 juillet

Crédit-photo Christian Decloedt/ BE Defense

Moment important chaque année pour l’armée belge, le défilé militaire du 21 juillet aura pour thème cette année  « Respect du passé, confiance en l’avenir » avec en fond la commémoration du centenaire de la fin de la Grande Guerre. Aperçu non-exhaustif de sa composition.

Pour mettre en avant le centenaire de la fin de la Grande Guerre, un détachement spécial Living History défilera en fin du prélude. Plus loin dans le défilé, les spectateurs belges pourront voir un détachement composé de 29 descendants belges de la Première Guerre Mondiale.

Dans la même idée qu’en 2017, le défilé aura une dimension internationale avec des détachements de six pays différents: Australie, Canada, France, Allemagne, Nouvelle-Zélande (groupe de Maoris), Angleterre et Etats-Unis. L’armée belge fait souvent des commémorations de la Grande Guerre avec des pays du Commonwealth comme la bataille de Passchendaele et arbore le fameux poppy.

Le défilé aérien comprendra 7 Alpha-jet aux couleurs belges pour leur dernière participation avant leur mise en fin de service dans les prochains mois, 8 F-16 (4 du 2 Wing et 4 du 10 Wing), 4 Marchetti, 4 Agusta, un Sea King, 2 NH-90 (un de chaque version), un Alouette III, un Xingu français, trois C-130 (on rappellera qu’un C-130 est actuellement déployé au Mali au sein de la Minusma), un Embraer, un Falcon ainsi que l’avion à passagers de la Défense.

Dans le défilé des troupes à pied, on pourra retrouver des détachements traditionnels de l’Ecole Royale Militaire (ERM) ou de l’Ecole Royale des Sous-Officiers de Saint-Trond (ERSO). Comme l’année dernière, il y aura un détachement EUTM Mali composé de militaires du bataillon Carabiniers Prince Baudouin – Grenadiers, dernière unité déployée sous commandement belge et rentrée au pays en janvier 2018, ainsi qu’un détachement de réservistes. D’autres départements seront à l’honneur: Direction Ressources Humaines (DG HR) , Division Compétence Développement, Commandement Opérations & Entraînement (ACOS O&T).

Le défilé de la colonne motorisée sera ouvert par le QG de la Brigade Médiane avec trois Lynx ainsi qu’un Griffon français du programme Scorpion auquel va participer la Belgique, un véhicule de commandement et trois véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI) français. Ce sera une nouvelle fois l’occasion de mettre en avant le partenariat entre la Brigade Médiane et la 7ème brigade blindée française une semaine après le 14 juillet. Des Piranha et des Dingos seront également de la partie avec en plus un détachement Génie qui mettra en avant un Piranha du génie avec pelle. Dans le détachement ISTAR se trouveront deux véhicules de reconnaissance protégé (PRV) luxembourgeois. Les Forces Spéciales seront là avec un Unimog Jacam mais aussi le nouveau Véhicule de Réaction Rapide (RRV) « Fox ».

Il faut également noter que le défilé civil mettra à l’honneur 60 ans de coopération Benelux avec en ligne de mire le nouveau de traité de police Benelux qui sera signé le 23 juillet prochain.  C’est ainsi que des véhicules de police néerlandais et luxembourgeois défileront directement derrière les motards de la zone de police de Bruxelles-Capitale/Ixelles.

Rappel des chiffres du défilé militaire du 21 juillet 2017: 1.400 militaires dont 158 étrangers, 48 engins et 35 appareils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.