La Belgique soignera à nouveau des militaires ukrainiens

En 2018, la Belgique a soigné cinq militaires ukrainiens (crédit-photo Dehout G./Composante Médical BE)

Six militaires ukrainiens seront soignés en Belgique. 

Le ministre de la Défense Didier Reynders a décidé de renouveler l’expérience de 2018 et d’accueillir six militaires ukrainiens à l’Hôpital Militaire Reine Astrid, a indiqué la Défense dans un communiqué. La Belgique prendra en charge les frais de transport et le traitement médical. Une équipe de la Défense s’est rendue fin janvier en Ukraine afin d’identifier avec l’aide des autorités ukrainiennes les patients, dont un premier groupe arrivera en mars en Belgique pour un traitement d’environ six semaines. En tant que ministre également des Affaires étrangères et européennes, le choix du ministre Didier Reynders de poursuivre cette coopération n’est pas surprenant.

En 2018, l’Hôpital Militaire Reine Astrid avait soigné cinq militaires ukrainiens. L’action avait eu lieu plus discrètement. La Défense n’avait pas souhaité communiquer officiellement en amont afin de ne pas rendre plus compliqué les relations déjà tendues entre la Belgique et la Russie  à la suite de l’affaire de l’empoisonnement de l’ex-espion Sergey Skripal. L’opération avait filtré en avril sur un site d’informations ukrainien avant que l’agence Belga ne confirme l’information.

Cette fois-ci, la Défense a décidé de communiquer officiellement.

Laisser un commentaire