La réforme des pensions des militaires n’aura pas lieu sous cette législature

Environ 10.000 militaires belges avaient manifesté contre la réforme le 15 novembre 2016 (photo page FB Belgian Military Interests)

Controversée, la réforme des pensions des militaires n’aura pas lieu sous cette législature.

En octobre 2016, le gouvernement belge avait pris la décision de réformer le régime des pensions et de relever l’âge de départ des militaires à 63 ans. Cette réforme annoncée avait provoqué une vague de mécontentement au sein des rangs de l’armée. Environ 10.000 militaires avaient manifesté dans les rues de Bruxelles le 15 novembre 2016 pour protester contre la réforme. Plusieurs voix importantes de l’armée s’étaient également élevées contre. La décision gouvernementale a été très mal ressentie alors que l’armée avait déjà dû subir plusieurs restrictions budgétaires lors des gouvernements précédents et qu’elle était grandement sollicitée dans le cadre de l’opération Vigilant Guardian d’où le « ras-le-bol » généralisé.

Selon le calendrier prévisionnel du gouvernement, cette réforme devait entrer en vigueur au départ à partir de 2018, l’âge de départ à la pension étant rehaussé de six mois chaque année pour atteindre 63 ans en 2030. Au final, la mise en place avait été reculée à 2019, faute d’un accord trouvé par le gouvernement sur les métiers pénibles. En mai dernier, un premier accord avait été trouvé sur la liste des métiers pénibles dans la fonction publique mais il n’en était toujours rien pour le privé. La chute du gouvernement Charles Michel I en décembre dernier a mis définitivement fin à la réforme du mois sous cette législature.

Un article de L’Echo du 6 mars indiquait que la réforme des pensions des fonctionnaires était définitivement mise au placard, citant une déclaration de Koen Peumans, le porte-parole du ministre des Pensions Daniel Bacquelaine: »Nous avons toujours fait le lien entre les deux réformes. Tant qu’il n’y a pas de solution sur les métiers lourds, la réforme sur les tantièmes préférentiels restera au frigo. » Quoique l’information n’ait pas été tellement commentée, elle est bien importante puisque cela signifie que la réforme des pensions des militaires n’aura pas lieu sous cette législature et que l’actuel système reste en vigueur. Elle nous a été confirmée par les principaux syndicats militaires. Ce revirement est dû à un retard dans les divers contacts et négociations entre les autorités politiques et les organisations syndicales. Le gouvernement lui-même en son sein n’était pas d’accord sur le sujet. Désormais en affaires courantes, le gouvernement n’avait sans doute pas non plus envie d’adopter une mesure impopulaire à quelques mois des élections de mai prochain. Tous ces éléments combinés ont fait que la réforme est reportée sine die.

Cette décision est une victoire pour les syndicats qui n’ont jamais lâché les différents ministres de la Défense successifs depuis octobre 2016 et ce même après que l’emballement médiatique sur la manifestation du 15 novembre soit retombé. Toutefois les syndicats restent prudents et savent que le projet pourrait être sur la table du prochain gouvernement mais cela n’arrivera sans doute pas avant la fin de l’année si c’était le cas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.