Des Sea King allemand et norvégien ont accompagné le Sea King belge lors de son dernier vol

Le Sea King belge accompagné d’un Sea King allemand et norvégien lors d’un dernier vol d’entraînement (crédit-photo Michael Moors/Composante Air)

Le Sea King belge a effectué une dernière tournée d’adieu avec des appareils d’autres pays.

Hier matin, le dernier Sea King belge de la 40ème escadrille de Coxyde, le RS05, a survolé le littoral belge pour faire son adieu à la population belge après 42 ans de loyaux services. Au cours de ce dernier vol, un membre de l’équipage a planté un drapeau de commémoration, assisté du bourgmestre ou d’un délégué sur la plage de chaque commune ou ville côtière, une dizaine au total. L’ancien ministre de la Défense, Sander Loones, a pu participer à ce vol au côté de l’équipage.

Depuis leur mise en service en 1976, les cinq appareils totalisent près de 60.000 heures de vol et ont réalisé 3.309 missions de sauvetage, sauvant 1.757 personnes. « Les pilotes, les techniciens et le personnel support ont vécu beaucoup de beaux moments mais ont également vécu des moments triste et particulier. Pour certains d’entre eux, cet hélicoptère a été leur vie », écrit la Composante Air dans un communiqué. Le dernier Sea King belge a d’ailleurs effectué une dernière mission de sauvetage le 11 mars dernier sur le territoire néerlandais. 

Outre la Belgique, trois autres pays l’Allemagne, la Norvège et l’Espagne utilisent le Sea King. L’Allemagne et la Norvège ont chacun envoyé un de leurs appareils pour accompagner le Sea King belge lors de son vol d’adieu. Les trois appareils ont d’abord effectué un vol d’entraînement le 20 mars puis un vol en formation hier après-midi avec l’Alouette III et le NH-90 de version navale ainsi que deux F-16.

Selon l’agence Belga, l’équipage de cette flotte était composée d’une trentaine de personnes. Dix à peine ont été formées pour le nouveau NH-90. Dix autres partent à la retraite alors que le dernier tiers pourra bénéficier d’une trajectoire de replacement.

Trois des Sea King sont à vendre. L’un se trouve au musée de l’Armée à Bruxelles. Un autre a été vendu à la commune de Coxyde pour un euro symbolique.

Désormais toutes les missions SAR « Search and Rescue » de la 40ème escadrille sont assurées par les quatre NH-90 en version navale qui sont entrés en service en juin 2015. Ils ont effectué en alternance des missions de sauvetage durant un an avant de prendre en charge l’ensemble des missions de sauvetage. Un tiers des missions « stand-by » était encore assuré par les Sea King.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.