Le Civil-Military Engagement Group en action durant l’exercice Eager Lion 2019

Un militaire du Civil-Military Engagement Group (Ci-MEG) en action lors de l’exercice Eager Lion 2019 (crédit-photo Ci-MEG)

Dix-huit militaires belges du Civil-Military Engagement Group participaient à l’exercice Eager Lion 2019.

Chaque année, la Jordanie et les Etats-Unis organisent un exercice appelé Eager Lion et axé sur les opérations spéciales afin de conseiller et de former l’armée jordanienne. Une année sur deux, lors des années impaires, des partenaires internationaux sont invités. Cette année, l’exercice avait lieu du 25 août au 5 septembre. 8.000 soldats de 30 pays différents y participaient.

Une équipe de dix-huit militaires belges du Civil-Military Engagement Group était déployée pour cet exercice. Les participants ont été confrontés cette année à un « scénario difficile et complexe », a expliqué le capitaine Erin Hilt de l’armée américaine au site Al-Mashareq, car l’exercice comprenait des missions contre des groupes extrémistes violents, des opposants étatiques et une topographie difficile. Les militaires belges participaient à différents niveaux avec des spécialistes dans les domaines CIMIC (Civil-military Co-operation) et PsyOps (Psychological Operations). L’équipe CIMIC tactique belge apportait son soutien à la capacité CIMOC avec la capacité de forces spéciales des opérations maritimes  de l’exercice. D’autres militaires belges se trouvaient au sein du quartier général de l’exercice pour planifier les opérations psychologiques et de coopération civilo-militaire des équipes sur place, le tout dans le cadre d’opérations spéciales, afin d’informer la population à l’aide de messages par haut-parleur.

Le Civil-Military Engagement Group participait pour la troisième fois à l’exercice Eager Lion. Pour l’unité belge, il s’agit d’une des rares occasions de pouvoir entraîner toutes ses capacités au niveau international dans un contexte réaliste.

Laisser un commentaire