Une médaille pour actes de courage pour 51 militaires intervenus le jour des attentats du 22 mars

Des militaires, intervenus le jour des attentats du 22 mars, seront prochainement décorés (crédit-photo Ritchie Sedeyn/BE Défense)

Une médaille pour actes de courage pour 51 militaires intervenus le jour des attentats du 22 mars.

Le dossier aura traîné plus de trois ans mais 51 militaires, intervenus le jour des attentats du 22 mars, recevront une médaille pour leurs actes de courage et de dévouement comme l’a annoncé le ministre de la Défense Philippe Goffin en commission ce mercredi. Ce jour-là, les militaires du bataillon de Chasseurs à Cheval de l’opération Vigilant Guardian ont immédiatement réagi en sécurisant leurs positions à l’aéroport de Zaventem avant d’apporter leur assistance aux blessés, sauvant des vies. Depuis 2017, l’état-major de la Défense s’y était opposé afin de ne pas favoriser « le culte de l’héroïsme ». Le dernier ministre de la Défense, Didier Reynders, y était favorable mais s’était heurté à nouveau à l’opposition de l’état-major. Pourtant, le 6 février dernier, le général Marc Compernol a changé d’avis en s’y déclarant favorable lors d’une interview sur la RTBF.

Le dossier avait été largement défendu par le syndicat SLFP-Défense, qui n’a jamais lâché le dossier malgré plusieurs refus de la Défense. Le syndicat s’était exprimé à plusieurs reprises dans la presse pour défendre cette distinction notamment en juillet 2018 et mars 2019. « Respect et Reconnaissance ! » a simplement réagi le syndicat sur son site à cette nouvelle.

Faut-il rappeler qu’il avait fallu également trois ans pour la création d’une médaille pour l’opération Vigilant Guardian et que le dossier avait été long. La première remise de médaille avait eu lieu en mars 2018.

Relire notre dossier sur l’intervention des militaires du bataillon de Chasseurs à Cheval le 22 mars 2016: https://defencebelgium.com/2017/02/20/le-bataillon-de-chasseurs-a-cheval-au-coeur-des-attentats-du-22-mars-a-bruxelles-premiere-partie/ et https://defencebelgium.com/2017/02/22/le-bataillon-de-chasseurs-a-cheval-au-coeur-des-attentats-du-22-mars-a-bruxelles-deuxieme-partie/

Un commentaire

  1. Les populations occidentales ne savent pas que le monde est dangereux, elles pensent que parce qu’elles ne veulent pas d’ennemis, elles n’en auront pas. Cela donne les arnaques du « soldat de la paix » et du concept du « zéro mort ».
    https://youtu.be/gwl2iibdlLM

    Cette naïveté se paiera malheureusement très cher.

Laisser un commentaire