Les F-16 belges ont reçu leurs nouvelles bombes GBU-39

Les F-16 belges seront équipés des nouvelles bombes GBU-39 pour leur prochain déploiement en Jordanie (crédit-photo Michaël Moors/BAF)

Les F-16 belges ont reçu leurs nouvelles bombes GBU-39.

Le 2 Wing Tactique de Florennes a annoncé avoir pris possession pour la première fois de la bombe GBU-39. Appelée aussi «Small Diameter Bomb» (SDB), cette dernière sera plus performante dans la précision. « Cette nouvelle bombe de 110kg, dont 17kg d’explosif, est capable de perforer 2,4m de béton. Elle a été choisie pour sa précision et sa capacité à réaliser des frappes chirurgicales. Dû a son effet de souffle relativement limité, elle permet à nos F-16 de l’employer dans certaines situations où l’emploi des GBU-12, GBU-31, GBU-38 et GBU-54 ne serait pas permis à cause du risque de dommage collatéral. Nos F-16 sont capables d’en emporter 8 à la fois. Nos futurs F-35 pourront aussi l’utiliser. Le guidage se réalise via GPS couplé à un système inertiel. Après son largage, la SDB peut planer pendant 110 kms avant d’atteindre son objectif », explique un technicien armement de l’unité sur le site.

La base de Kleine-Brogel aurait reçu ses bombes GBU-39 au début de l’année 2019 mais c’est à Florennes qu’ont eu lieu les premiers vols de type Operational Testing and Evaluation (OT&E). Ils ont été effectués par des instructeurs tactiques très expérimentés qui valident les procédures opérationnelles et instruiront ensuite les autres pilotes de la Composante Air. Les autres techniciens et armuriers recevront également une formation pour leur manipulation.

Le dossier remonte à loin. En mars 2016, le gouvernement a approuvé l’achat de ces nouvelles bombes pour un nombre non-communiqué. Mais le délai de fabrication de ces bombes par le groupe américain Boeing est très long alors que la demande est importante sur plusieurs théâtres d’opérations en Afghanistan et en Irak. Il peut être de plusieurs années et la Défense belge les espérait pour fin 2017. C’est pour cette raison que la Composante Air a utilisé des bombes de l’armée américaine lors de l’opération Desert Falcon en 2015-2016. De son côté, la Luchtmacht néerlandaise a utilisé des GBU-39 en Irak et en Syrie lors de ses rotations.

La Composante Air utilisera pour la première fois ces GBU-39 en Irak et en Syrie lors de son prochain déploiement au sein de l’opération Inherent Resolve dans la lutte contre l’Etat Islamique. Il débutera en octobre prochain et durera un an. Il s’agira d’un détachement mixte composé du 2 Wing de Florennes et du 10 Wing de Kleine-Brogel.

Co-écrit avec Pierre Brassart

Un commentaire

Laisser un commentaire