La flotte d’avions ravitailleurs européens vise une pleine capacité opérationnelle en 2023

Le dernier A330 MRTT sera livré en 2024 (crédit-photo Jozef Vanden Broeck/IPR Composante Air)

La flotte d’avions ravitailleurs européens vise une pleine capacité opérationnelle en 2023.

La Composante Air a fait le point sur le développement de cette nouvelle capacité d’avions ravitailleurs européens à laquelle participe la Belgique. Au sein de la Multinational Multirole Tanker Transport Unit (MMU), une unité de l’OTAN composée de pays européens, la Défense belge déploie une quarantaine de militaires. La MMU est commandée par le colonel néerlandais Jurgen van der Biezen Le premier A330 MRTT a atterri à Eindhoven le 30 juin dernier et le deuxième est arrivé mi-août. Un troisième doit être livré prochainement. Il s’agit de l’A330 MRTT de configuration médicale qui sera basé à Cologne en Allemagne. Cette version sera équipée de six unités de soins intensifs, 16 brancards et 21 chaises pour l’appui médical.

Le programme Multinational Multi Role Tanker (MMF) comprend désormais neuf appareils avec l’augmentation des investissements luxembourgeois à 1.200 heures au lieu de 200 et l’acquisition d’un appareil. Son déploiement ainsi que la répartition des coûts d’entretien et de personnel sont coordonnés par l’EATC (European Air Transport Command). Six pays européens y participent: Allemagne (5.500 heures de vol), Pays-Bas (2.000 heures de vol), Luxembourg (1.200 heures de vol), Belgique (1.000 heures de vol), Norvège et République de Tchèque (100 heures de vol).

La capacité opérationnelle initiale (IOC) de l’unité est prévue pour le troisième trimestre 2021 et sa capacité opérationnelle finale (FOC) pour l’été 2023.

Cinq des huit A330 MRTT seront stationnés à la base d’Eindhoven. Les trois autres seront basés à Cologne en Allemagne. A terme, la flotte pourrait compter onze appareils. La dernière livraison aura lieu en 2024.

2 commentaires

Laisser un commentaire