Le commandement des opérations spéciales de l’OTAN bientôt déclaré opérationnel pour 2021

Le C-SOCC fera partie de la NRF2021 de l’OTAN (crédit-photo C-SOCC)

Le commandement des opérations spéciales de l’OTAN bientôt déclaré opérationnel pour 2021.

Lancé en juin 2018 par la Belgique, le Danemark et les Pays-Bas, le commandement des opérations spéciales de l’OTAN (C-SOCC) se prépare à franchir une dernière étape avant d’être une unité pleinement opérationnelle capable d’être déployée. En octobre 2019, le C-SOCC atteignait l’IOC (Initial Operational Capability). En février 2020, les trois pays participants se réunissaient pour la première fois à Aalborg au Danemark pour lancer officiellement le quartier-général. Le C-SOCC a suivi une série d’exercices en 2020 pour se certifier. Le point d’orgue sera l’exercice Steadfast Jupiter Jackal qui se tient au Danemark du 26 novembre au 10 décembre.

Cet exercice servira de certification finale pour le C-SOCC. Un détachement d’une cinquantaine de militaires belges y participe. Selon l’OTAN, l’exercice Steadfast Jupiter Jackal est le premier exercice majeur qui aura pour objectif la protection des civils dont le concept militaire a été approuvé lors du sommet de Bruxelles de 2018. La compréhension de l’environnement humain sera l’un des thèmes clés de la phase d’exécution de l’exercice: les menaces hybrides, la gestion de l’escalade / désescalade, la migration, la désinformation et les défis liés à l’approche globale.

Le logo du SOATG du C-SOCC

Après avoir réussi sa certification, le C-SOCC intégrera la Force de réaction de l’OTAN (NRF) pour 2021. Au début du mois, le Special Operations Air Task Group (SOATG) du C-SOCC a été certifié lors de l’exercice Trojan Phoenix au Danemark à Aalborg avec la contribution d’appareils américains: F-15, MC-130 et V-22 Osprey. Les forces spéciales américaines y ont également participé. 

En plus de cette contribution, la Belgique fournira à la NRF un Special Operations Land Task Group capable d’opérer sur terre. Elle contribuera aussi à un Composite Special Operations Air Task Group, élément-clé pour la planification et la conduite d’opérations spéciales dans le domaine aérien.

Le Composite Special Operations Component Command compte 125 personnes, dont 41 militaires belges. Les Néerlandais fournissent également un soutien aux opérations des forces spéciales, comme des unités d’hélicoptères spécifiquement entraînées et équipées. Le C-SOCC est commandé par le général danois Peter Boysen jusqu’à fin 2021.

2 commentaires

Laisser un commentaire