L’A400M poursuit sa montée en puissance

L’A400M effectue pour la première fois un exercice de transport aérien depuis la base de Coxyde (crédit-photo BE Défense)

L’A400M poursuit sa montée en puissance.

La Composante Air poursuit sa transition entre le C-130 et l’A400M. Depuis le début de la semaine, un A400M de l’unité binationale (BNU A400M) du 15 Wing participe pour la première fois à un exercice depuis un aérodrome de déploiement. « L’objectif principal de cet exercice est de déployer le personnel et les équipements nécessaires à la mise en œuvre d’un avion de transport de type A400M. Ce personnel doit être capable d’exécuter les activités de vol quotidiennes à partir de ce site avancé et d’y maintenir l’avion opérationnel, tout en respectant les réglementations en vigueur », explique la Défense. L’exercice Arizona Dream a lieu depuis la base de Coxyde et se terminera le 26 mars.

Avec le coronavirus, beaucoup d’exercices internationaux sont annulés d’où l’intensification des vols en Belgique. Ici des C-130 néerlandais lors d’un exercice en Belgique. (crédit-photo Jo Vanden Broeck/Composante Air)

Initialement, l’exercice aurait dû avoir lieu à Yuma en Arizona aux Etats-Unis avec une dimension internationale. Mais la pandémie a obligé la Défense à organiser l’exercice sur le territoire belge en essayant de limiter l’impact des nuisances sonores avec uniquement des vols de jour. Avec la crise Covid-19, les vols tactiques de la Composante Air en Belgique se sont intensifiés notamment depuis les bases militaires de Coxyde, Kleine-Brogel, Beauvechain et Florennes car les possibilités de déploiement à l’étranger sont très restreintes. La zone de largage de Schaffen sera également fortement sollicitée tout au long de l’année au profit de la formation opérationnelle des équipages de l’A400M. En décembre dernier, des C-130 néerlandais se sont aussi entraînés dans l’espace aérien belge après l’annulation de leur exercice annuel à Yuma.

Chaque année, C-130 et parachutistes s’entraînent à Yuma (crédit-photo Daniel Orban/BE Défense)

La Défense belge s’entraîne chaque année à Yuma que ce soit pour des vols tactiques de C-130 ou les qualifications de ces parachutistes notamment ceux du Special Forces Group et des Pathfinders durant une période d’un mois en moyenne. Les C-130 peuvent ainsi effectuer des vols d’infiltration tactique tant de jour que de nuit. Le dernier exercice a lieu du 13 février au 12 mars sous la dénomination traditionnelle Belgian Beast. En 2018, un opérateur des Forces Spéciales, Dimitri Traïanis, a perdu la vie lors d’un saut de nuit dans le désert de Yuma pendant cet exercice annuel.

Avec cet exercice, l’A400M belge poursuit sa montée en puissance au sein de la Composante Air. Mi-mars, il avait déjà effectué un premier vol opérationnel pour venir en aide au détachement de l’opération Desert Falcon avec la livraison de moteurs pour les F-16. Dernièrement, l’A400M a aussi acheminé de l’aide humanitaire contre le Covid-19 (7 générateurs et 120 bouteilles d’oxygène à usage hospitalier) à la Jordanie via le mécanisme d’urgence B-FAST.

10 commentaires

  1. Sur un théâtre d’opération très permissif, sans défense anti-aeriennes, les avions de transport vont bientôt pouvoir faire du renseignement:
    http://www.opex360.com/2021/05/15/avec-la-nacelle-nitrathe-la400m-atlas-pourra-concilier-les-missions-de-transport-et-de-reconnaissance/

    Voir même plus…
    https://www.meta-defense.fr/2020/06/03/lus-air-force-pourrait-transformer-ses-avions-de-transport-en-bombardiers-et-bien-plus-encore/

Laisser un commentaire