Deux Chinook néerlandais aident à éteindre un incendie dans le domaine militaire de Brecht

Deux Chinook néerlandais ont été déployés pour éteindre l’incendie dans le camp militaire de Brecht (crédit-photo NL Defensie)

Deux Chinook néerlandais aident à éteindre un incendie dans le domaine militaire de Brecht.

Un incendie s’est déclaré hier après-midi dans le domaine militaire de Brecht où s’entraînait le 11ème bataillon du génie de Burcht pour un exercice de tir. Entre 200 et 300 hectares de réserve naturelle étaient en feu. La phase provinciale du plan catastrophe a été enclenchée pour y faire face. Une soixantaine de pompiers aidés de deux patrouilles de la Défense ont été déployés pour combattre le feu.

Les autorités belges ont également dû faire appel à leurs voisins néerlandais. C’est ainsi que le 298ème Escadron du Defense Helicopter Command de Gilze-Rijen a déployé deux Chinook. Ces hélicoptères peuvent emporter un bambi bucket (un panier souple fixé sous l’appareil via une élingue) d’une capacité maximale de 10.000 litres. Sur place, une équipe mobile néerlandaise des opérations aériennes était présente pour guider les hélicoptères.

L’incendie a été circonscrit dans la soirée mais certains riverains, qui avaient été évacués par prudence, n’avaient toujours pas regagné leurs domiciles ce samedi matin. La Défense a indiqué qu’une enquête serait ouverte pour en déterminer les causes précises et en tirer des leçons utiles pour l’avenir.

Sur le modèle néerlandais, un projet a été testé en 2017 sur le NH-90 de la Composante Air mais a été abandonné (crédit-photo Jürgen Braekevelt/BE Défense)

Le fait d’avoir eu recours à des hélicoptères néerlandais pour la Défense a posé la question d’une telle capacité en Belgique. Nous avions traité ce sujet lors d’un article en mai 2020. Il en était ressorti que le projet du NH-90 avec un bambi bucket avait été abandonné car peu concluant. Si à l’époque, on nous indiquait être en attente de tests chez d’autres nations utilisant le NH-90 pour voir si c’était envisageable. Depuis cet article, la Défense a pris la décision de réduire le plan de vol de ces NH-90 TTH. Il est désormais donc improbable de voir le développement d’une telle capacité car trop coûteux pour une utilisation très faible.

Au-delà de la question des moyens de la Défense, cet incendie rend plus important le débat sur la capacité d’hélicoptères de la Composante Air et son avenir.

Un commentaire

  1. On dit : …NH-90 TTH.= … le développement d’une telle capacité car trop coûteux pour une utilisation très faible.
    Question : comment font nos amis du Nord pour s’offrir des Chinooks, des sous-marins et plusieurs frégates ? Certes leur PIB est plus élévé ($ 58.029) que le notre ($ 50.051) mais cela explique-t-il tout ?

Laisser un commentaire