Le groupe Serco étend un peu plus ses activités au sein de la Défense

Serco a remporté un nouveau contrat d’outsourcing avec la gestion du campus Saffraanberg à Saint-Trond (crédit-photo ERSO)

Le groupe Serco étend un peu plus ses activités au sein de la Défense.

En 2018, le groupe Serco remportait les premiers contrats d’outsourcing au sein de la Défense belge. Au quartier Hemptinne à Heverlee, il a pris en charge le nettoyage domestique, l’entretien des installations techniques, l’entretien des espaces verts, la gestion et l’évacuation des déchets ainsi que la restauration et des petites réparations.  Il obtenait également le contrat de gestion du quartier Meerdaal à Oud-Heverlee, qui abrite le service de déminage de l’armée (SEDEE). Ces deux contrats sont pour une durée de dix ans à raison de 3,3 millions d’euros par an.

Trois ans après, le groupe Serco a remporté un nouveau gros contrat avec La Défense. Il aura désormais en charge la gestion du campus Saffraanberg, l’Ecole Royale des Sous-officiers, à Saint-Trond. D’ici la fin de l’année, pas moins de 14 services seront pris en charge par le groupe et ce pour une durée de 10 ans: le nettoyage, la restauration, l’hébergement, la gestion des déchets, la lutte contre les nuisibles, la gestion des infrastructures de formation, l’entretien des espaces verts et les services hivernaux. Mais également la gestion des bâtiments et des installations techniques, les contrôles techniques, la gestion de l’énergie et de la station-service et l’installation d’une centrale à hydrogène. Le contrat a une valeur de près de 70 millions d’euros pour une durée de dix ans.

En plus de ce nouveau gros contrat d’outsourcing, le groupe Serco a annoncé la semaine dernière la finalisation de l’acquisition de Clemaco, une entreprise d’Ostende dont ses activités principales sont la maintenance des navires de la Marine belge, et plus particulièrement les chasseurs de mines. Dans un communiqué, Serco indique qu’il a déjà une grande expérience dans ce domaine puisqu’il travaille pour plusieurs grandes marines militaires: l’US Navy, l’Australian Navy et la Royal Navy.

En Belgique, Serco Belgium emploie plus de 200 personnes et opère des services de support, de l’entretien à la gestion informatique, pour la Défense, les institutions européennes et des organisations internationales.

La politique d’outsourcing au sein de la Défense est plus que jamais une nécessité face au manque de personnel mis plus que jamais en lumière ces dernières semaines malgré les critiques suscitées lors de son lancement en 2017. Pour les deux premiers contrats de 2018, le gain financier pour la Défense est de 10% et cela remplacerait la charge de travail de 61 soldats.

 

12 commentaires

  1. On fait dire aux chiffres ce que l’on veut bien leur faire dire…
    Pour les cantines scolaires, on sait qu’il est trois fois plus cher d’externaliser que de fonctionner avec son propre personnel, quand on est sur son propre territoire.

    Au niveau des opérations extérieures, la société émiratie Ecolog, qui s’occupe de beaucoup de marchés pour l’ONU, est fortement pressentie pour s’occuper de Takuba.

    Ce qui est amusant avecles prestataires privés, c’est que si la situation chauffe, la place de ces salariés est dans l’vion de rapatriement, laissant les militaires come deux ronds de flan…
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/le-geant-de-la-defense-lockheed-martin-force-de-se-retirer-dune-base-dirak-a-cause-de-roquettes-1402841

    Accessoirement, le personnel local par conviction ou par pression sert de service de renseignement ennemi payé par nos soins.
    Exemple avec l’attaque de la basd pratiquement vide de Tombouctou, qui aurait fait un beau trophée pour les terroristes s’ils n’étaient pas tomber sur un os…
    http://mars-attaque.blogspot.com/2019/06/operation-barkhane-petites-histoires-de.html

    Une histoire maintes fois vécue, à toutesles époques…
    https://youtu.be/jxadfRbYx50

  2. Le retour du mercenariat et la guerre cotée en bourse est certainement un des plus grands dangers qui guette l’humanité.
    Lorsque les conflits durent, le chiffres d’affaires augmente et il faut pour le faire augmenter encore trouver de nouveaux marchés…

    Illustrations avec mister Prince (il y en a bien d’autres, mais laliste serait très longue…):
    https://mobile.twitter.com/towersight/status/1413010905521082370

    https://www.africaintelligence.fr/afrique-est-et-australe_business/2020/09/07/en-attendant-de-pouvoir-batailler-au-cabo-delgado-erik-prince-prospere-dans-l-ambulance-et-les-services-miniers,109603364-ge0

    https://www.lepoint.fr/monde/le-fondateur-americain-de-blackwater-a-viole-l-embargo-sur-les-armes-en-libye-20-02-2021-2414749_24.php

    https://www.lefigaro.fr/international/2019/02/04/01003-20190204ARTFIG00121-une-societe-de-l-ex-patron-de-blackwater-veut-construire-un-camp-dans-le-xinjiang.php

  3. Ça commence par le soutien et aufur et à mesure cela gagne le coeur de métier…

    Depuis le 11 septembre 2001, le mercenariat est promu dans les affaires militaires, cela a commencé par les Américains et s’est étendue partout dans le monde…
    https://youtu.be/1JrCMou3JvI

    https://youtu.be/uMPhufrYLnU

    La privatisation de la guerre a des effets sur les méthodes l’armée américaine:
    https://warroom.armywarcollege.edu/articles/security-cooperation/

    Un tour d’esprit qui ne cherche pas à gagner ni les coeurs, ni les esprits quelque soit le fuseau horaire:
    https://taskandpurpose.com/opinion/blackwater-mercenary-iraq-war

  4. Le soutien devient une activité civile ouvrable aux heures de bureau:
    https://beldefnews.mil.be/le-contrat-de-gestion-des-installations-des-casernes-de-grobbendonk-et-de-bertrix-est-confie-a-sodexo-pour-une-duree-de-10-ans/?lang=fr

    La COVID-19 est passée par là dans leurs chiffres d’affaires…
    https://www.cftc-idf.fr/2021/05/10/chez-sodexo-les-salaries-payent-laddition-de-la-covid/

    Mais aussi, il y a le fait que certaines sociétés privées sont accros aux gras dividendes de la guerre d’Afghanistan et avec la fermeture de ce théâtre, il va y avoir 5monde sur le carreau:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/05/19/triple-canopy-22152.html

  5. On touche très vite les limites de l’outsourcing en cas de crise:
    https://www.dhnet.be/actu/belgique/le-numero-deux-de-l-armee-pointe-une-erosion-des-services-d-urgence-lors-des-intemperies-c-est-comme-ramer-avec-les-rames-que-vous-avez-et-ces-rames-sont-devenues-tres-courtes-610c3e817b50a6318dd90d90

    On peut montrer un côté positif, mais l’armée belge n’a pu déployer que trois cuisines roulantes pour donner des repas aux victimes des inondations: il n’y aplus de matériel, ni de soldats pour les servir…
    https://beldefnews.mil.be/la-defense-coordonne-la-distribution-alimentaire-dans-les-zones-sinistrees/?lang=fr

Laisser un commentaire