Un F-16 belge s’écrase aux Pays-Bas

Un F-16 belge s’est écrasé au moment du décollage (crédit-photo Malek Azoug/BE Défense)

Un F-16 belge s’écrase aux Pays-Bas.

Un pilote belge s’est éjecté hier matin sur la base aérienne de Leeuwarden aux Pays-Bas, lors de la procédure de démarrage de son F-16.

Le pilote a la jambe fracturée et a été transféré à l’hôpital pour y être soigné. Un membre technique du détachement belge qui était présent lors de l’incident a été emmené à l’hôpital par précaution mais a quitté l’hôpital dans l’après-midi. Les familles ont été immédiatement informées. L’avion s’est encastré dans des bâtiments préfabriqués, ne causant que des dégâts matériels, a précisé la Défense. Selon la presse néerlandaise, le moteur de l’appareil s’est emballé au moment du décollage. Le pilote a actionné les freins mais cela n’a pas suffi.

Une équipe de l’ASIB (Aviation Safety Investigation Board) du ministère de la Défense est à Leeuwarden pour mener l’enquête sur la sécurité du vol. Côté néerlandais, l’enquête est menée par la Maréchaussée Royale, l’Inspection de la sécurité de la Défense et le Conseil néerlandais de la sécurité.

Le pilote participait actuellement au Weapons Instructor Course (WIC) à Leeuwarden. Il s’agit d’un cours international avec des participants de Belgique, des Pays-Bas et de Norvège. Le cours dure six mois et se déroule du 3 mai au 22 octobre et a pour but de former des instructeurs spécialisés en armement et tactique. « Ce sont des pilotes très expérimentés », explique la Défense dans son communiqué. La Composante Air y est présente avec cinq avions, quatre stagiaires pilotes, quatre instructeurs et du personnel de soutien.

Conséquence de l’incident, le cours a été momentanément interrompu. De plus, le stationnement des F-16 néerlandais sur la base de Leeuwarden prenait fin aussi ce jeudi. Le relais sera pris progressivement par les F-35, dix étant déjà en action sur la base. Les avions seront transférés vers la base de Volkel. L’événement, qui aurait dû avoir lieu pour l’occasion, a également été reporté, a indiqué le lieutenant-général Dennis Luyt, commandant de la Luchtmacht néerlandaise.

On ne sait pas encore si l’avion sera récupérable mais les incidents sur les F-16 belges se succèdent depuis 2018. En octobre 2018, un F-16 a été détruit sur la base de Florennes après un tir accidentel. En septembre 2019, un autre F-16 du 2 Wing s’est crashé dans le Morbihan en France. En février 2021, un F-16 avait été victime d’un incident lors d’un décollage à Florennes. Les résultats de l’enquête avaient immobilisé une partie de la flotte de F-16 pour changer les moteurs. L’avion concerné par ce nouvel incident vient aussi de Florennes.

3 commentaires

Laisser un commentaire