Le nouveau navire de recherche Belgica est arrivé à Zeebruges

Le nouveau navire de recherche Belgica est arrivé à Zeebruges (crédit-photo Jorn Urbain/Composante Marine)

Le nouveau navire de recherche Belgica est arrivé à Zeebruges.

Mis à l’eau pour la première fois le mardi 11 février 2020 en Espagne après 28 mois de conception et de construction, le nouveau navire de recherche Belgica était prévu au cours du dernier trimestre 2020. Il a finalement atteint son port d’attache de Zeebruges le 13 décembre avec un an de retard. Lors de son arrivée, il était escorté était escorté par le patrouilleur Pollux et les avions de surveillance de l’UGMM (Unité de Gestion du Modèle Mathématique de la mer du nord). Son baptême aura lieu le 25 juin 2022 à Gand, sa ville marraine. Ses premières campagnes de recherche auront lieu en janvier prochain.

Son terrain d’exploration couvre la mer du Nord, bien au-delà du cercle polaire arctique, l’océan Atlantique en descendant jusqu’à l’Afrique de l’Ouest, la mer Méditerranée et à la mer Noire. Le suivi de l’état de la partie belge de la mer du Nord restera toujours un point d’action important, selon la Politique scientifique fédérale.

Le nouveau navire de recherche Belgica sera exploité par le groupe français Genavir. Son choix par le secrétaire d’État à la Politique scientifique, Thomas Dermine, avait été contesté devant le Conseil d’Etat par le consortium français CNN-MCO. Cela avait retardé la validation par le Conseil des Ministres et l’arrivée du bateau en Belgique, qui aurait dû avoir lieu en septembre. L’attribution définitive a eu lieu le 29 octobre dernier.

L’armateur français Genavir assurera le recrutement du personnel, l’exploitation, la gestion technique et la maintenance du navire. L’équipage mixte sera composé de trois officiers de la marine belge (commandant, premier officier et navigateur) au lieu des 12 prévus au départ, qui sont détachés auprès de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, ainsi que d’officiers et marins de Genavir.

Le nouveau pavillon pour les navires auxiliaires de la Marine (crédit-photo Jorn Urbain/Composante Marine)

Afin de permettre à la Défense de faire appel à des équipages mixtes, le Code belge de la navigation a été modifié le 18 juin 2020 (M.B. 8 juillet 2020) en vue de donner une extension plus précise à la notion de « navire de souveraineté belge », comme le précise un article de la Revue Militaire belge. De plus un cadre juridique a également été élaboré pour le statut de l’équipage civil présent à bord de navires de souveraineté placés sous le commandement opérationnel de la Défense. Dans ce but, la Marine a créé un nouveau pavillon pour ces navires auxiliaires.

Le Belgica appartient à l’État belge, représenté par la Politique scientifique fédérale (BELSPO). L’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB) est responsable du suivi budgétaire, de la planification et de l’instrumentation scientifique. La Défense, elle, aura la charge de l’exploitation opérationnelle (port d’attache, contrat de maintenance, carburant, consommables, etc.). Le modèle d’exploitation définitif doit être présenté par le secrétaire d’État à la Politique scientifique Thomas Dermine au Conseil des ministres début 2023.

Le 13 décembre, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et le secrétaire d’État à la Politique scientifique Thomas Dermine ont signé un protocole d’accord confirmant la coopération à long terme entre la Défense et la Politique scientifique fédérale (BELSPO). « Avec l’introduction du programme de recherche scientifique DEFRA, le Bureau fédéral de la politique scientifique (BELSPO) et l’Institut royal supérieur de la Défense (IRSD) unissent leurs forces. DEFRA vise à stimuler davantage la coopération entre la Défense, le monde universitaire et l’industrie dans le domaine de l’innovation et de la recherche scientifique et technologique », a expliqué la Défense dans un communiqué. Après un premier appel aux instituts de recherche et aux entreprises belges, trois premiers projets ont été lancés.

Le 13 septembre dernier, un accord a été signé entre les autorités belges et les autorités ukrainiennes pour le transfert du navire de recherche Belgica. Le navire a quitté Zeebruges le 16 septembre pour rejoindre l’Ukraine.

Un commentaire

Laisser un commentaire