Les armées belge et luxembourgeoise signent un accord pour la création d’un bataillon binational

La Belgique et le Luxembourg ont lancé le volet militaire de la création du bataillon de reconnaissance belgo-luxembourgeois après la signature politique d’août 2021

Les armées belge et luxembourgeoise signent un accord pour la création d’un bataillon binational.

En août 2021 lors de la réunion Gäichel, la ministre de la Défense belge Ludivine Dedonder et le ministre luxembourgeois François Bausch ont signé une lettre d’intention pour la création d’un bataillon de reconnaissance belgo-luxembourgeois. Les premières informations à ce sujet sont apparues au mois de mai 2021. Depuis le projet a avancé même si le chemin reste encore long.

Une nouvelle étape a été franchie avec la signature ce mardi 25 janvier d’un mandat entre le Chef de la Défense belge, l’amiral Michel Hofman, et le Chef d’état-major de l’armée luxembourgeoise, le général Steve Thull. Cette signature lance le groupe de travail binational ERMESINDE, qui élaborera une ébauche de concept d’opération pour la mise en place et l’exploitation conjointe d’un bataillon de reconnaissance de combat médian belgo-luxembourgeois. « Avec cette signature les deux Etats-majors ont reçu le mandat d’étudier les impacts d’un tel bataillon sur la formation, le matériel, l’organisation », a indiqué de son côté l’armée luxembourgeoise. La première grande question qui devra être abordée sera celle de l’emplacement de cette future unité, a-t-elle également précisé. Dès le début, le camp de Lagland a été évoqué mais cela n’a pas été confirmé.

En septembre dernier, la Direction de la défense luxembourgeoise parlait du détachement d’un officier luxembourgeois auprès de la Défense belge dans le cadre de ce projet. Ce bataillon de reconnaissance belgo-luxembourgeois doit voir le jour d’ici 2028.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.