L’amiral belge Tanguy Botman à la tête de l’opération européenne Agenor

La Belgique est le deuxième pays, hors France, à prendre la tête de l’opération Agenor avec l’amiral de flottille Tangy Botman (FR EMA)

L’amiral belge Tanguy Botman à la tête de l’opération européenne Agenor.

Depuis le 1er mars, l’amiral de flottille belge Tanguy Botman est à la tête de la Task Force 474 de l’opération Agenor, le volet militaire de la mission européenne EMASOH (European Maritime Awareness in the Strait of Hormuz) dans le détroit d’Ormuz. Il succède au capitaine de frégate français Nicolas du Chéné, qui avait pris ses fonctions en janvier dernier. Jusqu’ici, l’opération a été principalement commandée par des Français. Le Danemark a pris durant six mois le commandement en 2021. C’est une première pour la Composante Marine belge. Cette participation belge a été approuvée par le Conseil des ministres du 18 février. Dans sa mission, l’amiral Tanguy Botman est accompagné par une équipe de huit militaires, officiers et sous-officiers. Fait particulier et également une première pour la Marine belge, ce détachement est composé principalement de jeunes réservistes. Il est basé au quartier général de la mission à Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis. La durée de la mission est prévue pour 4 mois et se terminera en juillet prochain.

Cette mission se fait en coopération avec la Marine néerlandaise, qui fournit le chef d’état-major ainsi que trois officiers d’état-major. Depuis le lancement de la mission en 2020, la Belgique et les Pays-Bas ont déjà collaboré ensemble. En janvier 2020, la frégate néerlandaise Zr.Ms. De Ruyter a intégré la mission EMASOH durant six mois avec à son bord deux militaires belges. Les deux pays étaient également présents au sein du quartier général. La Belgique n’a engagé qu’une fois durant un mois un navire avec la frégate Léopold Ier en avril 2021 alors qu’elle sortait d’une mission d’escorte du porte-avions français Charles de Gaulle.

La mission EMASOH rassemblait huit pays européens au départ: l’Allemagne, la Belgique, le Danemark, la France, la Grèce, l’Italie, les Pays-Bas, et le Portugal. En juillet 2021, la Norvège a décidé de la rejoindre et déploie depuis novembre deux officiers au quartier-général. Trois officiers italiens ont également rejoint l’état-major de l’opération Agenor en janvier dernier, la Marine italienne ayant déjà déployé en octobre-novembre 2021 la frégate ITS Martinengo avec le soutien d’un drone Reaper. L’Allemagne et le Portugal ont uniquement un soutien politique. La France reste la nation-cadre de l’opération puisqu’elle fournit en très grande majorité des navires engagés dans l’opération. La mission EMASOH a été lancée en 2020 et a fêté ses deux ans le 25 février dernier.

La mission vise à sécuriser le trafic maritime dans la région et ainsi garantir le libre-échange et l’économie après des regains de tension apparus en 2019 avec l’Iran. Selon les chiffres de la Défense néerlandaise, 13 frégates et plusieurs avions de patrouille maritime ont participé à la mission depuis son lancement. En décembre 2021, la mission a été prolongée d’un an.

*

L’amiral de flottille Tanguy Botman a eu plusieurs postes importants au sein de l’état-major de la Marine (crédit-photo FR EMA)

Entré à l’ERM en 1986, l’amiral Tanguy Botman a commandé par le passé le chasseur de mines Lobelia (2004-2005) mais aussi la frégate Léopold Ier (2013-2015). En avril 2015, il a rejoint l’équipe Governance and Policy Support (GPS) au sein de l’état-major de la Défense dans le cadre de l’élaboration de la Vision stratégique de 2016. Il avait la charge des questions liées à la Marine, à la Médecine et au développement des compétences. En août 2017, il est devenu directeur des opérations de la Marine jusqu’en 2019. Durant un an, il a été directeur de l’état-major de la politique de la Marine à Bruxelles, avec la responsabilité du développement à long terme de la Marine. Depuis septembre 2020, il était chef d’état-major de la Marine. Le capitaine de vaisseau Tanguy Botman a été promu amiral de flottille le 21 février afin de prendre le commandement de l’opération Agenor.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.