Nexter choisit la société flamande Mol pour l’assemblage des Griffon du contrat CaMo

Les Griffon belges seront bien assemblés par un groupe flamand (crédit-photo Vincent Bordignon/BE Défense)

Nexter choisit la société flamande Mol pour l’assemblage des Griffon du contrat CaMo.

Le groupe français Nexter a annoncé avoir choisi la société flamande Mol pour l’assemblage des 382 futurs Griffon de la Composante Terre dans le cadre du contrat CaMo. Le contrat de coopération industrielle a été signé le 11 avril. Le communiqué précise que la société belge bénéficiera d’un transfert de compétences et de savoir-faire conséquent de la part de Nexter. Ce transfert démarrera dès la seconde moitié de 2022 afin de préparer la mise en production et l’assemblage qui s’étaleront de 2024 à 2030, les premières livraisons étant attendues pour 2025.

Le groupe Mol se présente comme une entreprise ayant plus de 75 ans d’expérience et d’expertise dans la construction de camions, de remorques, de véhicules de collecte des déchets et d’autres équipements industriels. Il a son siège social à Staden en Flandre-Occidentale avec une autre filiale en Belgique à Kachtem et une troisième aux Pays-Bas à Nimègue. Selon Nexter, ce nouveau contrat permettra la création de 25 emplois.

Cette officialisation confirme la nouvelle sortie en janvier dernier que le groupe liégeois John Cockerill n’aurait finalement pas ce contrat, contrairement à ce qui avait été promis en 2019. Le groupe avait promis de se battre pour récupérer le marché mais sans succès. La ministre Ludivine Dedonder avait précisé que la Défense n’avait joué aucun rôle dans la prise de décision de Nexter et que c’était un contrat d’entreprise à entreprise sans intermédiaire.

Selon les dernières données du SPF Économie, le retour économique du contrat CaMo pour la Belgique est estimé à 910 millions d’euros.

2 commentaires

  1. Personnellement, je aime pas le Griffon. Un camion blindé bien trop haut. J’aurais préféré le Boxer avec les Néerlandais et les Allemands. De plus les coûts hors contrat français sont exorbitants. Les français souhaitent une Europe de la Défense, juste pour faire du travail à leur industrie de la Défense. Je comprends pas la décision de notre gouvernement.

    J’aime

  2. Est-ce que l’Etat-Major imagine le Griffon et le Jaguar crédible à l’encontre de l’armée Russe ?
    D’un blindage résistant maximum aux tirs d’une mitrailleuse de 14,5 mm, ils sont tous deux incapables de tenir tête au canon de 30 mm qui devient l’armement standard minimum des véhicules russes (BTR 82A ; BMD 3 ; les futurs Boomerang & Korganets-25 …). La Brigade Motorisée ne pourra que tenir un rôle de garde-barrière, mener des opérations de contre guérilla (le combat asymétrique, type Sahel).
    La crédibilité dans la dissuasion dicte le remplacement du Jaguar et la diminution de la commande du Griffon (non une augmentation) par un chenillé ou un véhicule 8×8 (certains 8×8 résistent au calibre 30 mm sur l’arc frontal) à scorpionniser pour équiper 3 bataillons par exemple.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.