Le nombre de réservistes dans l’armée a encore baissé

Entraînement aux premiers soins pour la nouvelle compagnie de réserve opérationnelle du 12/13 de Ligne lors de sa présentation à la presse le 7 décembre 2017 à Elsenborn (crédit-photo Jurgen Braekevelt/BE Defence)

Au 1er janvier  2017, l’armée belge comptait 5.296 militaires de réserve dont seulement 1.160 étaient « entraînés » et donc directement opérationnels, a indiqué le ministre de la Défense Steven Vandeput en réponse à une question parlementaire de la députée N-VA et présidente de la commission de la Défense Karolien Grosemans.

Depuis 2015, l’armée belge a perdu 510 militaires réservistes sur l’ensemble mais on peut remarquer une certaine stabilité par rapport au nombre de réservistes entraînés avec une perte de 36 militaires sur deux ans et même une hausse par rapport à 2016: 1.196 (2015), 1.113 (2016), 1.160 (2017). Sur les 5.296 réservistes, le pourcentage de réservistes recrutés dans le civil a augmenté de 6% pour atteindre les 10%, le reste se répartissant ainsi: 60 % d’ex-miliciens, 20 % des militaires du cadre actif mis à la pension qui ont demandé à passer dans le cadre de réserve, 10 % des militaires du cadre actif qui ont démissionné avant la date de leur retraite. Déjà en 2015, le ministre avait  averti que le nombre de réservistes allait diminuer dans les 5 années à venir à cause de la limite d’âge atteinte par un grand nombre de réservistes.

C’est pour cette raison que l’armée belge travaille sur la mise en place d’une réserve opérationnelle composée de compagnies dans le cadre de la mise en place de la vision stratégique qui veut moderniser la réserve et la rendre plus attractive. En réponse à la question parlementaire, le ministre a précisé qu’un groupe de travail « Réserve du futur » avait été mis en place au sein de l’État-Major de la Défense pour définir les contours de cette nouvelle réserve et son possible engagement opérationnel. Une fois les travaux terminés, un processus législatif devra se lancer pour la mettre en place. Selon les indications du ministre, ce groupe de travail explore la piste consistant à diviser le contingent en sous-groupes de militaires de réserve et vise une division en une réserve armée, une réserve spécialisée, une réserve d’appui et des militaires de réserve qui seront des fonctionnaires civils de la Défense pouvant être envoyés en opérations dans leur fonction.

Une première compagnie de réserve opérationnelle a été créée au mois de juin au sein du 12/13ème de Ligne de Spa, volontaire pour ce projet-pilote. Une deuxième doit voir le jour à partir de janvier 2018 au sein du bataillon 1 Carabiniers – 1 Grenadiers de Bourg-Léopold. Le projet a été présenté à la presse le 7 décembre dernier au camp d’Elsenborn par le commandant de la Composante Terre, le général-major Marc Thys.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.