Hemptinne, premier quartier militaire à la gestion et au gardiennage entièrement externalisés

L’externalisation est entièrement finalisée au quartier Hemtpinne (crédit-photo Jurgen Braekevelt/BE DG-Com)

Le quartier Hemptinne à Heverlee est le premier quartier militaire à voir sa gestion entièrement externalisée. 

Depuis début mars, le gardiennage et la gestion du quartier militaire d’Hemptinne à Heverlee, qui abrite le Special Forces Group, le bataillon de Chasseurs à Cheval, l’Info Ops Group, sont entièrement externalisés. Il y a un an, Sécuritas avait repris la garde du quartier. Désormais, de nombreux services tels que le nettoyage domestique, l’entretien des installations techniques, l’entretien des espaces verts, la gestion et l’évacuation des déchets sont confiés au groupe Serco ainsi que la restauration et des petites réparations. Toutes ces activités sont coordonnées via un guichet unique et l’introduction d’applications de restauration innovantes et d’applications «Topdesk» pour téléphones intelligents.

En plus d’Heverlee, le groupe Serco a obtenu aussi le contrat de gestion du quartier Meerdaal, qui abrite le service de déminage de l’armée. Le groupe d’origine britannique est l’un des plus larges prestataire mondial de services publics. Le contrat est estimé à 30 millions d’euros sur dix ans. Miguel Delacroix, directeur général de Serco Belgium, s’est dit plus que satisfait d’avoir obtenu ce contrat qui va créer 30 emplois dans la région de Louvain: « Nous sommes fiers d’avoir été choisis par le ministère de la Défense. Ce contrat permet à Serco d’apporter en Belgique ses nombreuses années d’expertise et de défense du monde entier. Serco apporte son soutien aux forces armées du Royaume-Uni, des États-Unis, du Canada, de l’Australie et d’autres partenaires de l’OTAN. Nous sommes convaincus que ce projet marque le début d’un partenariat à long terme qui apportera une réelle valeur ajoutée aux forces armées des deux bases », a-t-il déclaré.

La vision stratégique du ministre Vandeput prévoit le passage d’une armée de 30.000 à 25.000 hommes avec une baisse évolutive jusqu’en 2030. Le recours à des partenaires privés ou publics doit compenser cette perte de 5.000 hommes et les nombreux départs à la pension dans les années à venir. Avec cette politique d’outsourcing, l’armée doit pouvoir se concentrer sur ses missions prioritaires, en libérant des militaires de tâches non-militaires.

Le stade des projets-pilotes est passé. En plus d’Hervelee et de Meerdaal, la restauration de l’Ecole Royale Militaire à Bruxelles est confiée à Sodexo. Le camp Elsenborn devrait être la prochaine étape, une procédure de marché public ayant été lancée en décembre 2017. Quatre autres quartiers sont concernés prochainement pour le gardiennage: l’Ecole Royale Militaire à Bruxelles, Groenveld à Melsbroek, Steenstraat à Poelkapelle et Major IFM Dufour à Rocourt.

Désormais lancée, la politique d’outsourcing au sein de la Défense belge ne devrait pas s’arrêter là même en cas de nouveau gouvernement.

2 commentaires

  1. cette externalisation me rend perplexe …

    peut-on croire que l’hygiène, la nourriture, l’entretien des véhicules, la garde d’un camp, … tout ça n’est pas aussi hautement stratégique dans l’armée ? un militaire malade, un intrus dans un camp, un véhicule qui tombe en panne, des non militaires dans un camps militaire, ça n’a pas un impact sur l’opérationnel ?

    j’espère qu’on reviendra vite de cette bêtise

  2. Un très bon souvenir de 1985 .Alors que j’avais 20 ans 1/2 je réalisait mes six semaines d’instruction comme chauffeur 205 Man 11.136. Nous avions deux dames qui s’occupaient de nous Une dame de taille petite et très directe par ce que elle attendait de nous tous .Une autre dame de forte taille et sa voie grave . Alors que nous étions contrôlés le soir pour notre présence je garde un très beau souvenir de dame petite et bien Guy ta maman a choisis un beau pijamat me dit elle : je lui rétorque nous somme le 18 avril 1985 et il fait froid j’aime mon pilou .

    Comme tous milicien les bottines ABL sont très dur à porter et bien la dame avec sa voie grave me dit: Et bien Guy çà fait mal la tendinite du tendon fait pas attention reste 1/2 avec tes 1ere ABL et ensuite prend tes bottines pour les fastes militaires .

    Magnifique souvenir pour les faste militaire et Le commandant Monsieur Derniest cycliste super bien ce monsieur

    J’avais proposé d’être caserné en Allemagne et je suis parti le 13 mai 1985 alors que le stade Roi Bouduin était victime de la plus grande catastrophe alors que Le Commandant Derniest espérait que je reste au Quartier

    Des souvenirs inoubliables

Laisser un commentaire