Près de 675 militaires de la Brigade Motorisée ont participé à la période de camp à Bergen

Le bataillon Libération – 5 Ligne a terminé sa préparation pour son déploiement en Lituanie en septembre prochain durant la période de camp à Bergen (crédit-photo Brigade Motorisée)

Près de 675 militaires de la Brigade Motorisée ont participé à la période de camp à Bergen.

Chaque année, la Brigade Motorisée organise une période de camp à Bergen en Allemagne. C’est le plus gros entraînement annuel de cette brigade par le nombre de militaires impliqués avec des unités de combat et des unités d’appui. Elle a eu lieu cette année du 27 avril au 10 mai. Le 1/3 Lanciers, le bataillon Libération – 5 Ligne, le 4ème bataillon de Génie, le 18ème bataillon Logistique, le 4ème Groupe CIS et le 3ème EMI y participaient. Un escadron de reconnaissance luxembourgeois était également intégrée dans les troupes belges.  47 blindés Piranha, 20 Dingo et plus de 100 véhicules à roue composaient la partie matériel.

Les Lignards en ont profité pour terminer la préparation opérationnelle du détachement enhanced Forward Presence (eFP) qui sera déployé à partir du mois de septembre en Lituanie au sein d’un battlegroup allemand. Ils ont participé à un « Combined Arms Live Fire exercise » avec leurs collègues géniaques. Les snipers du bataillon Libération – 5 Ligne se sont entraînés au tir de longue portée. Les jeunes pionniers du 4ème bataillon de Génie se sont entraînés à la manipulation d’explosifs. De son côté, le 1/3 Lanciers a réactivé son peloton éclaireurs de 20 hommes qui avait été mis en sommeil au moment du déploiement du bataillon en Lituanie fin 2018. De cette façon, le bataillon pourra garantir le maintien des compétences et procédures spécifiques à ce peloton. La Composante Terre déploie actuellement un peloton éclaireurs en Afghanistan depuis le début de l’année. Le 12/13 de Ligne va prendre la relève des Chasseurs Ardennais en juillet prochain.

Le camp allemand de Bergen est une opportunité unique pour l’armée belge car elle lui offre des conditions d’entraînement interarmes grandeur nature qu’elle n’a pas en Belgique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.