Vigilant Guardian: La Composante Terre reprend la surveillance de l’aéroport de Charleroi à la Composante Air

La dernière patrouille de la Composante Air à Charleroi aura eu lieu le 25 mars (crédit-photo Jo Vanden Broeck/Composante Air)

La Composante Terre reprend la surveillance de l’aéroport de Charleroi à la Composante Air.

Le week-end dernier, la Composante Air a mis fin à sa participation à l’opération Vigilant Guardian à l’aéroport de Charleroi. Cette mission a duré 54 mois et a été assurée par les unités « Force Protection » du 2 Wing de Florennes et du 10 Wing de Kleine-Brogel. La Composante Air était venue soutenir la Composante Terre, largement sollicitée en 2015 avec cette mission. « En raison d’une situation sécuritaire plus stable et d’une plus grande disponibilité du personnel de police, la demande de soutien fournie par la Défense a diminuée. A partir d’août 2019, le contingent de Force aérienne à Charleroi a donc été systématiquement réduit », explique la Composante Air. Au début de la crise du coronavirus, la mission avait été temporairement suspendue fin mars avec la fermeture de l’aéroport.

L’aéroport de Charleroi va rouvrir et reprendre ses activités à partir du 15 juin. Avec cette réouverture, les patrouilles de l’opération Vigilant Guardian redémarreront aussi mais seront désormais assurées par les unités de la Composante Terre. La reprise de la surveillance des aéroports est une des priorités de la nouvelle Direction de la sécurisation (DAB), chargée de remplacer les militaires dans les rues.

Le ministre de la Défense, Philippe Goffin, a la volonté de mettre fin à l’opération Vigilant Guardian au mois de septembre, la Police pouvant prendre la suite.

Laisser un commentaire