La Belgique et le Royaume-Uni officialisent leur coopération pour le drone MQ-9B Sky Guardian

A distance, le général-major Frederik Vansina et le le maréchal de l’air Mike Wigston ont signé une lettre d’intention pour une coopération pour le MQ-9B SkyGuardian (capture d’écran vidéo Royal Air Force)

La Belgique et le Royaume-Uni officialisent leur coopération pour le drone MQ-9B Sky Guardian. 

En mars dernier, A l’Avant-Garde se faisait déjà l’écho d’un rapprochement de la Belgique vers le Royaume-Uni pour l’exploitation de ces nouveaux drones MQ-9B Sky Guardian. Les deux pays ont officialisé ce début de coopération avec la signature d’une lettre d’intention par le général-major Frederik Vansina, commandant de la Composante Air, et le maréchal de l’air Mike Wigston, commandant de la Royal Air Force. « Il s’agit d’un premier pas important vers un partenariat fiable entre nos forces aériennes, impliquant des aspects importants dans le développement de ce nouveau système », a déclaré le général-major Frederik Vansina. Les deux armées vont étudier les possibilités de coopération dans les domaines de la formation, de la maintenance, du soutien logistique, de l’interopérabilité et de l’amélioration des capacités.

On sait déjà que les Britanniques auront en charge la certification des drones belges. Ce processus doit débuter le mois prochain. Pour cela, l’UK Technical Airworthiness Authority délivrera un « military permit to fly » (MPTF). En juillet 2021, la société américaine General Atomics Aeronautical Systems Inc. (GA-ASI) fournira aux Britanniques le dossier de certification complet qui démontre que le design répond à la certification de base en respect de l’accord normalisé STANAG 4671 de l’OTAN. Mais la lettre d’intention laisse entendre que la coopération pourrait s’étendre dans d’autres domaines.

Cette annonce officielle intervient après que le Pentagone ait attribué la semaine dernière un contrat de près de 190 millions $, soit environ 159,478 millions €, à GA-ASI pour la fourniture de quatre drones de type MQ-9B SkyGuardian destinés à la Belgique. De son côté, le Royaume-Uni signé un accord avec GA-ASI pour l’achat de 3 drones Protector RG Mk 1 (dénomination britannique pour le MQ-9B SkyGuardian) pour 65 millions de livres sterling en juillet dernier. L’accord comprend une option d’achat pour 13 drones supplémentaires qui doit être levée en avril 2021.

La construction des drones belges aura lieu à Poway, en Californie, et devrait s’achever le 31 mars 2024. La livraison s’effectuera à partir de 2023 et la Composante Air vise une capacité opérationnelle pour 2025. Les dates sont également identiques pour la Royal Air Force.

La Composante Air belge a aussi une coopération moins poussée avec le Royaume-Uni pour la formation de ces pilotes A400M sur simulateurs. Le Brexit n’empêche pas le lancement de coopérations dans le domaine de la Défense, bien au contraire.

3 commentaires

  1. Le Royaume-Uni taille à la hache dans les crédits budgétaires de ses armées et ne veut plus que d’une armée tournée vers la logistique:
    https://www.meta-defense.fr/2020/08/25/les-armees-britanniques-pretent-a-se-passer-de-ses-chars-challenger-2-pour-se-specialiser-dans-le-soutien/

    Cela va créer quelques crispations:
    https://www.meta-defense.fr/2020/08/26/pour-financer-le-programme-tempest-londres-pourrait-diviser-par-2-son-parc-de-f35b/

    D’autant que la Royal Navy n’est plus que l’ombre d’elle-même…

Laisser un commentaire