La Défense complète sa panoplie de drones en coopération avec le Benelux

Les trois pays du Benelux avaient fait l’acquisition en commun de drones Raven (crédit-photo Malek Azoug/BE Défense)

La Défense complète sa panoplie de drones en coopération avec le Benelux.

Le Conseil des Ministres du 18 décembre 2020 a marqué son accord pour l’achat de 6 nouveaux systèmes de drones à destination de la Composante Terre. Les acquisitions se répartissent entre 4 systèmes de mini-UAS RQ-20 Puma LE (Long Endurance) et 2 systèmes de TUAS (Tactical Unmaned Aircraft System) RQ-21 Integrator.

Le RQ-20 de l’entreprise AeroVironment sont en service dans l’armée belge depuis 2017. Initialement en location au profit des Forces Spéciales, ce mini drone d’une longueur de 1,4 m et d’une envergure de 2,8 m est lancé à la main permet de fournir des images via les caméra électro-optique et infrarouge dans un rayon de 20 km. Les 4 nouveaux systèmes Puma seront acquis dans la version Long Endurance dont le temps d’action est étendu à 5h30.

L’achat des drones tactiques était quant à lui annoncé dans la Vision stratégique de 2016. Il ne restait que quelques jours, avant la fin de l’année 2020, pour se joindre aux Pays-Bas via un protocole d’accord. Ce marché sera formalisé par la signature d’un Memorandum of Understanding (MoU) avec les Pays-Bas et le Luxembourg. Il s’inscrit dans le cadre d’une participation internationale au niveau Benelux. Cette manière de procéder avait déjà été mise à l’œuvre lors de l’achat des drones RQ-11 Raven en 2011. On sait désormais que les drones tactiques de la Défense seront donc des RQ-21 Integrator, de l’entreprise américaine Insitu, filiale de Boeing. En service dans l’US Navy et le corps des Marines (sous la dénomination Blackjack), ce drone a une endurance de 24h, peut atteindre une altitude de 6000m et emporte une charge utile de 18 kg qui peut comprendre des systèmes de guerre électronique, ISR ou de communication.

Un investissement de ce type était déjà prévu par le Luxembourg dans le cadre de sa participation à l’EUTM Mali. L’acquisition de 12 systèmes micro UAS de type ATLAS Pro pour cette année et de 8 systèmes mini UAS de type PUMA à raison de 4 en 2020 et 4 en 2021 était planifiée pour l’exécution de cette mission. Le coût de ces acquisitions est d’environ 9 millions d’euros.

L’achat sera effectué via la NATO Support and Procurement Agency (NSPA). « Cet achat permettra à la Composante Terre de bénéficier d’outils modernes nécessaires pour assurer ses missions en matière de renseignement, de surveillance et de reconnaissance », a précisé l’armée.

En quelques années, la Belgique sera passé d’un seul type de drone, le RQ-5 B-Hunter, à toute une gamme de drones, offrant une véritable « boite à outils » avec les différentes capacités offertes par les RQ-11 Raven, les RQ-20 Puma, les RQ-21 Integrator et bientôt les MQ-9 SkyGuardian.

4 commentaires

Laisser un commentaire