La Composante Air réceptionne son premier A400M aux cocardes belges

Le premier A400M aux cocardes belges a atterri hier à Melsbroek (crédit-photo Malek Azoug/BE Défense)

La Composante Air réceptionne son premier A400M aux cocardes belges. 

Un deuxième A400M a été livré par Airbus à la Composante Air belge. Il s’agit du premier avion aux cocardes belges. Le Luxembourg avait réceptionné le sien en octobre dernier. L’avion a atterri à l’aéroport militaire de Melsbroek en début d’après-midi en présence de la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et du chef de la Défense, l’amiral Michel Hofman.

Cet avion fera partie d’une unité binationale Belgique – Luxembourg A400M (BNU A400M) qui gèrera huit appareils, dont 7 belges. La Composante Air belge apportera son soutien et aura la charge du soutien logistique, de la formation conjointe des équipages et de la maintenance. L’armée luxembourgeoise fournira 3 équipages, ce qui équivaut à six pilotes (officiers) et six soutiers (sous-officiers). Depuis 2017, un officier de liaison luxembourgeois, le major Christophe Schaber, est intégré au sein de la Composante Air afin de préparer l’arrivée de l’A400M.

Deux autres livraisons devraient avoir lieu en 2021. Une autre est prévue dès le mois de janvier prochain. Trois autres A400M sont en production en usine à Séville. Avec la pandémie Covid-19, les livraisons ont pris du retard en plus de celui déjà accumulé en temps normal. Initialement les huit appareils devaient être livrés entre février 2019 et novembre 2020. Une livraison échelonnée à partir de septembre 2019 avait été proposée à la Belgique en 2017. Finalement, l’avion aura été livré à la Belgique 19 ans après avoir été commandé.

L’A400M remplace le C-130 dont la mise en retrait continue de se poursuivre. La semaine dernière, le CH-09 a effectué son dernier vol. Il s’agit du cinquième appareil à être retiré. La Composante Air ne compte plus désormais que six appareils. Le retrait définitif se terminera en décembre 2021.

6 commentaires

  1. Cet A400M est apte depuis mai 2020 à larguer des parachutistes par une porte latérale et en 2021- devrait pouvoir larguer des parachutistes par les deux portes latérales simultanément! ! ! !
    Ainsi donc il aura fallu 20 ans pour se rendre compte qu’un appareil de ce type devait remplir cette mission tout comme nos bons C130 , c’est à croire que ceux qui ont conçu ce nouvel appareil n’avaient aucune idée de ce que doivent être les missions d’un appareil militaire de ce type : FORMINABLE !
    Pas étonnant que nos services d’ achats se tournent encore et tjrs. vers les USA au vu de pareilles lacunes ds. les projets militaires de l’ EU .

Laisser un commentaire