Les Pays-Bas prêts à envoyer 80 militaires supplémentaires en Afghanistan en cas de détérioration

Un détachement supplémentaire de 80 militaires néerlandais pourrait être déployé en Afghanistan (crédit-photo NL Defensie)

Les Pays-Bas prêts à envoyer 80 militaires supplémentaires en Afghanistan en cas de détérioration.

La ministre de la Défense néerlandaise Ank Bijleveld-Schouten a annoncé à la Chambre la semaine dernière que les Pays-Bas se tenaient prêts à envoyer 80 militaires supplémentaires en Afghanistan en cas de détérioration de la situation. Ce déploiement de stand-by répond à une demande de l’Allemagne. Effectivement, les Pays-Bas et l’Allemagne ont une unité commune: le SOAT (Special Operations Advisory Team) chargé de former les forces spéciales afghanes et plus particulièrement une nouvelle unité de police spéciale afghane l’ATF 888 qui doit comprendre 465 hommes. En tout, la Défense néerlandaise déploie environ 160 hommes en Afghanistan, dont des conseillers militaires à Kaboul et Mazar-e-Sharif.

Ces renforts seraient des fantassins de la Landmacht avec un délai de déploiement de deux-trois semaines. Ils auraient pour charge d’assurer la sécurité dans et autour de Mazar-e-Sharif. « Il s’agit d’une mesure de précaution prise par les deux pays dans une période d’incertitude où la menace d’attaques des talibans contre les forces de la coalition pourrait augmenter », selon les propos de la ministre rapportés sur le site de la Défense. Le retrait des forces de l’OTAN de l’Afghanistan n’a pas encore de date mais les Américains doivent retirer normalement leurs troupes au mois de mai prochain.

La Belgique a été un des premiers pays à annoncer qu’elle retirerait ses troupes d’Afghanistan en coordination avec l’Allemagne. Le retrait aurait dû s’effectuer en février mais le déploiement pourrait se prolonger jusqu’au mois d’avril minimum. La Défense belge a un détachement de 70 hommes en Afghanistan, dont un peloton Scout d’une trentaine d’hommes.

7 commentaires

  1. L’administration Biden veut revenir sur l’accord avec les talebs et le départ des militaires américains était censé être effectif en mai 2021.
    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/01/20/l-administration-biden-remet-en-cause-les-promesses-de-donald-trump-aux-talibans_6066980_3210.html

    Même le nombre de contractors diminue, il y a pire que la mission d’ouvrir un théâtre, c’est celle de le clôturer:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/02/07/retrait-us-d-afghanistan-quel-avenir-pour-les-contractors-21864.html

  2. La Bundeswehr restera en Afghanistan jusqu’à l’année prochaine: le cabinet du gouvernement allemand a voté mercredi (24 février) pour maintenir la présence militaire du pays en Afghanistan jusqu’au 31 janvier 2022, et ainsi garder le plafond des effectifs à 1 300 pax.

Laisser un commentaire