Le dernier détachement belge est rentré d’Afghanistan

Les Lignards ont fourni le dernier détachement belge en Afghanistan (crédit-photo IPR 12/13 de Ligne)

Le dernier détachement belge est rentré d’Afghanistan.

Dimanche dernier, le dernier détachement belge de l’opération Resolute Support (RSM) est rentré d’Afghanistan. Le 12/13 de Ligne de Spa fournissait l’unité-pilote avec le soutien du bataillon de Chasseurs à Cheval et ses drones Raven. Le 4 Group CIS, le 4ème bataillon logistique et le 3 EMI étaient les unités d’appui présentes sur place. Ce détachement était arrivé à Mazar-e-Sharif à la fin du mois d’avril, relevant les Chasseurs Ardennais. Le détachement comprenait 72 hommes.

En avril dernier, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder avait indiqué que l’armée belge aurait quitté l’Afghanistan d’ici l’été. Avec le retour du dernier détachement de combat, cela ne signifie pas totalement la fin de la présence belge en Afghanistan. Le rapatriement du matériel vers la Belgique nécessitera du personnel supplémentaire sur placebo.

Pour rappel, l’armée belge avait retiré ses troupes terrestres d’Aghanistan en 2012 avec une contribution dans les OMLT (Operational Mentoring and Liaison Team). D’abord sous le nom d’Operation Eastern Eagleen 2005 puis d’Operation Guardian Falcon entre septembre 2008 et septembre 2014, la Composante Air a déployé entre 4 et 6 F-16 en Afghanistan. Les avions belges ont comptabilisé près de 6.000 vols pour 17.281 heures de vol et ont exécuté 103 actions de combat durant ces deux périodes. Deux C-130 avaient été aussi envoyés. En 2015, la mission Resolute Support de l’OTAN succédait à la mission ISAF et la Défense belge y participait. A partir de 2014, la Composante Terre a fourni d’abord des capacités de déminage (EOD) et de décontamination (CBRN) entre autres avec des géniaques et le SEDEE. La contribution avait évolué ensuite avec un détachement multi-sensor du bataillon de Chasseurs à cheval et un peloton scout assuré par les bataillons d’infanterie de la Brigade Motorisée. Depuis 2018, c’était un détachement d’une centaine d’hommes qui était déployé avant de légèrement diminuer ces derniers mois.

Selon des chiffres arrêtés à fin janvier dernier par la ministre Ludivine Dedonder en réponse au député Emmanuel Burton, environ 14.897 militaires belges ont participé à la mission ISAF entre 2002 et 2014. Depuis 2015, 813 militaires belges ont participé à la mission Resolute Support. Deux militaires belges de la Composante Terre sont décédés durant cette période, un en 2009 et un autre en 2012, mais pas dans des opérations de combat.

6 commentaires

Laisser un commentaire