Les Pays-Bas mettent fin à leur mission en Afghanistan

Le gros des troupes néerlandaises est rentré d’Afghanistan le 22 juin (crédit-photo NL Defensie)

Les Pays-Bas mettent fin à leur mission en Afghanistan.

Lors d’une cérémonie officielle au Musée militaire national de Soesterberg ce jeudi 24 juin, la Défense néerlandaise a mis fin à 20 ans de présence en Afghanistan. Les deux drapeaux néerlandais, qui ont flotté successivement en Afghanistan à Tarin Kowt puis à Mazar-e-Sharif, ont été remis au musée. Durant la cérémonie, une chaise vide a été laissée symboliquement en hommage aux 25 militaires néerlandais qui sont tombés durant cette mission. Les derniers soldats néerlandais, présents sur place pour le redéploiement, rentreront très prochainement au pays.

Des Apaches néerlandais sur la base de Tarin Kowt en 2007 (crédit-photo NL Defensie)

Près de 30.000 militaires néerlandais ont servi en Afghanistan durant ces vingt dernières années pour plus de 40.000 déploiements. L’armée néerlandaise a été engagée dès le début des opérations en 2001. En premier, les Pays-Bas envoient une frégate, un avion ravitailleur KDC-10, un avion de transport C-130 et plus tard des chasseurs F-16. En 2004, des hélicoptères Apache sont envoyés en Afghanistan. En 2005, la contribution néerlandaise se renforce avec un détachement de forces spéciales appuyé de 4 Chinook pour des missions de reconnaissance et de collecte d’informations.

Une patrouille néerlandaise lors de l’opération Mani Ghar II dans la zone verte du village de Kakarak en 2009 (crédit-photo NL Defensie)

En 2006, les Pays-Bas ont en charge la mission ISAF dans la province d’Uruzgan. La Task Force Uruzgan, basé au « Kamp Holland », comptera entre 1.200 et 1.400 militaires néerlandais plus des Australiens. Elle se compose d’un Battle Group pour assurer la sécurité et d’une Provincial Reconstruction Team (PRT) qui coordonne et supervise le développement en collaboration avec les Australiens. Cette mission prend fin en 2010, faute d’un accord politique.

En 2011, la Défense néerlandaise participe à la mission de formation de la police dans la province de Kunduz, dans le nord de l’Afghanistan. Elle envoie 225 éducateurs et formateurs civils et militaires plus 125 militaires pour un soutien médical, logistique et d’état-major. Elle se termine en juillet 2013. Les F-16 néerlandais rentrent au pays en 2014 après avoir effectué plus de 10.000 missions.

Des militaires néerlandais de l’opération Resolute Support à Mazar-e-Sharif en août 2017 (photo NL Defensie)

L’opération Resolute Support prend la succession en 2015. Les Pays-Bas y participent avec un détachement de 100 puis 160 hommes. Ils fournissent un détachement de forces spéciales en collaboration avec l’Allemagne au sein du SOAT (Special Operations Advisory Team) pour former, entraîner et accompagner une unité de forces spéciales afghanes: l’ATF 888. Cette dernière sera déclarée pleinement opérationnelle en 2021. En avril dernier, 80 militaires supplémentaires ont été envoyés pour sécuriser le redéploiement des troupes néerlandaises.

Les 25 militaires néerlandais morts en Afghanistan

Le sergent Bart van Boxtel et le lieutenant-colonel Jan van Twist le 26/07/2006

Le capitaine-pilote Michael Donkervoort le 31/08/2006

Un sergent le 11/10/2006

Le sergent de 1ère classe Robert Donkers le 06/04/2007

Le caporal Cor Strik le 20/04/2007

Le soldat de 1ère classe Timo Smeehuijzen  le 15/06/2007

Le sergent-major Jos Leunissen le 18/06/2007

Le premier lieutenant Tom Krist le 12/07/2007

Le sergent de 1ère classe Martijn Rosier le 26/08/2007

Le soldat de 1ère classe Tim Hoogland le 20/09/2007

Le caporal Ronald Groen le 03/11/2007

Le soldat de 1ère classe Wesley Schol et le caporal Aldert Poortema le 12/01/2008

Le soldat de 1ère classe Mark Schouwink et premier lieutenant Dennis van Uhm, fils du général Peter van Uhm tout juste nommé Chef de la Défense, le 18/04/2008

Le soldat de 1ère classe Jos ten Brinke le 07/09/2008

Le sergent Mark Weijd le 19/12/2008

Le soldat de 1ère classe Azdin Chadli le 06/04/2009

Le caporal Kevin van de Rijdt le 06/09/2009

Le sergent – major Mark Leijsen le 07/09/2009

Le caporal des Marines Jeroen Houweling et le Marine de 1ère classe Marc Harders le 17/04/2010

Le caporal 1ère classe Luc Janzen le 22/05/2010

Le lieutenant-colonel Fons Dur le 17/11/2010

 

6 commentaires

  1. C’est la débandade…
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/06/30/afghanistan-le-dernier-qui-part-referme-le-cercueil-22273.html

    La politique américaine avec l’Afghanistan est aussi lisible que celle de la France au Sahel, sauf qu’au « royaume de l’insolence » ceux d’en face sont bien plus soutenus, nombreux et organisés…
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/l-armee-americaine-prepare-deja-son-retour-en-afghanistan-20210611

    https://www.ouest-france.fr/monde/mali/point-de-vue-barkhane-un-retrait-en-trompe-l-oeil-f787b5e8-d76d-11eb-a704-e95d7d746bc8

Laisser un commentaire