La création d’un deuxième bataillon médical se profile pour 2022

Le 2 et 3 EMI disparaîtront en 2022 pour former le 23ème Bataillon Médical (crédit-photo 3 EMI)

La création d’un deuxième bataillon médical se profile pour 2022.

Selon les informations parues dans le dernier bulletin du syndicat CGSP-Défense, un deuxième bataillon médical verra le jour le 13 janvier 2022. Il s’agit du 23ème Bataillon Médical, qui fusionnera le 2 EMI (Elément Médical d’Intervention) de Bourg-Léopold et le 3 EMI de Marche-en-Famenne. Il s’articulera autour de trois compagnies. La première compagnie avec 210 militaires sera basée à Bourg-Léopold et la septième compagnie avec 230 personnes à Marche-en-Famenne. La compagnie d’état-major comprendra 60 hommes et aura son quartier à Rocourt, qui accueille déjà le Centre de Compétence Matériel Roulant et Armement de la Défense. Les mutations du personnel seront finalisées pour mai 2022.

Ce 23ème Bataillon Médical assurera l’appui médical pour les bataillons de la Brigade Motorisée de la Composante Terre. De son côté, le 14ème Bataillon Médical a déjà la charge des Composantes Air et Marine ainsi que du Special Operations Regiment depuis octobre 2019. Quant au 5 EMI de Nivelles, il s’occupera du fonctionnement du nouvel hôpital de campagne de type rôle 2 acquis par la Défense belge en 2019 et livré en 2020.

La création de ce deuxième bataillon médical devrait finaliser la réorganisation de la Composante Médicale décidée par la Vision Stratégique de 2016. Il s’agit de rationaliser et de libérer du personnel pour mettre l’accent sur le pilier opérations.

3 commentaires

Laisser un commentaire