Quatre nouveaux véhicules blindés du génie de combat pour remplacer les chars Pionniers Léopard en 2022

L’ACEV de JCB remplacera le char Pionnier Léopard à partir de 2022 (crédit-photo JCB Limited)

Quatre nouveaux véhicules blindés du génie de combat pour remplacer les chars Pionniers Léopard en 2022.

En décembre 2020, la Défense belge a attribué un contrat pour 5 millions d’euros à la la filiale belge du groupe britannique JCB, seul candidat, pour l’acquisition de quatre Armoured Combat Engineer Vehicle (ACEV), qui seront utilisés par les deux seuls bataillons de génie.

Ces nouveaux véhicules blindés du génie de combat remplaceront les six chars Pionniers Leopard, toujours en service. Ces derniers seront retirés du service après 2027 d’où la nécessité de les remplacer. La livraison des ACEV aura lieu au premier semestre 2022 selon la DGMR qui a présenté plus spécifiquement ce nouveau véhicule.

« Conçu sur base d’un engin polyvalent, il peut, à l’aide de son godet de chargement et de son bras d’excavation, intervenir aussi bien dans des missions de mobilité, de contre-mobilité que dans le domaine de la survie et sauvegarde en appui des troupes déployées », explique-t-elle. L’engin est déjà utilisé par plusieurs nations comme les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Danemark, la Suède, l’Allemagne, l’Espagne et l’Australie. « Son niveau de protection est similaire à ceux des Piranhas, Dingos et des futurs Griffons », s’est félicité le commandant Thibault Colette, chef du bureau d’ingénierie de la DGMR Landsystems. Il a été également déployé en opération en Irak et en Afghanistan. L’ACEV a l’avantage de pouvoir être transporté par C-17, C-130 et A400M.

Des formations sont prévues pour former les futurs opérateurs et mécaniciens. Pour certaines opérations de maintenance afin de décharger ponctuellement les unités, la Défense pourra faire appel à la concession belge du groupe britannique JCB dans la province du Limbourg.

Un autre programme, le Moyen d’Appui au Combat (MAC), est à l’étude pour venir en complément des ACEV aux alentours de 2027, a précisé la DGMR. Mi-2021, la ministre Ludivine Dedonder avait confirmé que la Belgique ne se doterait plus de véhicule de dépannage chenillé signifiant la fin définitive du chenillé au sein de la Défense.

Un commentaire

Laisser un commentaire