La Belgique commandera 18 à 19 canons Caesar supplémentaires pour son artillerie

Un complément de 18 à 19 canons Caesar sera commandé en plus de l’acquisition initiale de 9 canons (crédit-photo DG MR)

La Belgique commandera 18 à 19 canons Caesar supplémentaires pour son artillerie.

Dans le plan STAR, l’artillerie reçoit une enveloppe de 492 millions d’euros. Le plan n’entre toutefois pas véritablement dans les détails sur la composition des investissements d’où l’interrogation du député Theo Francken.

C’est le colonel Bernard Phaleg, chef de la Division Plans et Politique au sein de la Défense, qui a apporté des éléments de réponse. Il a rappelé qu’il était fondamental que l’artillerie de longue portée soit totalement coordonnée avec la capacité motorisée. « L’avantage du programme Scorpion c’est que tous les éléments sont étroitement intégrés et de ce fait, la coordination au niveau de la mise en oeuvre se déplace plus rapidement et plus facilement que lorsqu’on doit le faire de manière manuelle ou par téléphone ou autre système de communication. Et cet élément de coordination est important, on le voit en Ukraine également. Il y a parfois une mauvaise communication chez les Russes qui essuient un certain retard à cause de cela », a-t-il expliqué dans un premier temps revenant sur les bases du contrat CaMo et ses avantages.

Le colonel Bernard Phaleg a ensuite expliqué la future organisation de la capacité d’artillerie au sein de la Composante Terre. « La doctrine de l’OTAN, pas uniquement la doctrine française, prévoit que les canons longue portée soient utilisés de manière centralisée en soutien direct du niveau de brigade ou supérieur alors que les mortiers participent sur le terrain avec les bataillons de manoeuvre et défendent les groupements tactiques interarmes », a-t-il détaillé. Le bataillon d’Artillerie de Brasschaat centralisera ainsi le système Caesar tandis que les bataillons de manoeuvre de la Brigade Motorisée recevront des mortiers.

Les Griffon MEPAC équiperont les bataillons de manoeuvre de la Brigade Motorisée (crédit-photo GME SCORPION)

Pour revenir en détails dans les chiffres, le colonel Bernard Phaleg a indiqué que la Belgique allait acquérir 18 à 19 canons Caesar supplémentaires en complément de la première commande. Une annonce de taille à laquelle on ne s’attendait pas. Avec cette acquisition, la Composante Terre aura ainsi un ensemble pour le niveau d’une brigade. Elle sera dotée d’une puissance de feu importante comme elle n’avait plus eu ces dernières années. Le plan STAR est plus précis sur la question des mortiers. « La batterie Mor 120mm existante sera modernisée dans le cadre du projet CaMo en deux batteries à deux Pelotons MEPAC (Mortier Embarqué Pour l’Appui au Contact), une par régime linguistique, afin de pouvoir soutenir les quatre bataillons d’infanterie a priori. Cela implique également le dédoublement des détachements de liaison (ELOC: Effects Liaison Observation Coordination) », explique le document. A noter que le plan STAR met aussi l’accent sur la nécessité du développement de l’appui logistique qui ira de pair avec le développement de cette capacité d’artillerie.

En mai dernier, la Belgique et la France ont signé le contrat CaMo 2 pour l’acquisition de 9 canons Caesar. Le contrat d’acquisition a été notifié par la DGA française à Nexter au nom de la Belgique. Le montant du contrat est de 62 millions d’euros avec une livraison planifiée pour 2027. CaMo 2 sera piloté par le bureau de programme commun CaMo mis en place en 2019 par la DGMR et la DGA. 

10 commentaires

  1. On est sur la bonne voie mais on va pas se leurrer la route est encore très longue. Disons que l’on atteint le nombre de Caesars qui auraient dû être commandés dès le départ.
    Dans les commandes urgentissimes , il y a les missiles anti-char. Si mes chiffres sont exacts, on était au chiffres d’opérette de 180 pour 60 postes de tirs (voir mes messages précédents) soit 3 missiles à peine par servant. Totalement insuffisant. L’armée belge à mes yeux devraient au minimum en posséder 2000 soit en restant dans le systèmes israelien Spike ou en passant aux Javelins americains ou autres si aussi performants.
    Au niveau aèrien, des missiles anti-missiles longue portée me semblent indispensables dans les plus brefs délais pour protéger Bruxelles (pas ceux annoncés trop tardifs) et bien sûr atteindre le niveaux de 3 excadrilles en F-35 (minimum 48 unités) comme demandé depuis le départ par l’OTAN. Pour l’instant, on est encore au niveau des cacahuètes comme le chiffre des investissements l’indique.On comble simplement les graves manquement qui n’auraient jamais dû être tolérés.
    Comme d’habitude , sortons la tête du guidon pour ne pas se contenter d’admirer son nombril : les Néerlandais sont à 15 milliards annuels auxquels ils ont ajoutés 15 milliards exceptionnels d’urgence : soit 30 milliards. Brovo messieurs !

    J’aime

  2. Dans un précédent article sur ce site, le prix d’acquisition des 9 premiers Caesar a été annoncé à 62 MEUR. Cela fait 6,9 MEUR par système. Le plan CaMo et sa suite CaMo2 est-elle un moyen pour l’industrie française de siphonner les budgets de la Défense belge ? En effet, les décideurs qui ont porté CaMo2 sur les fonds baptismaux ont négligé de mener une évaluation des marchés passés. En 2017, l’Armée danoise a acquis 15 systèmes Caesar de Nexter pour la somme de 40 MEUR, soit environ 2,7 MEUR par système (https://www.defensenews.com/land/2017/05/22/denmark-cuts-45m-deal-with-nexter-for-caesar-truck-mounted-artillery/). les Caesar belges auront-ils la capacité de voler pour cette différence de prix ? Ou bien est-ce l’option peinture métallisée qui fait bondir le prix de 2,7 à 6,9 MEUR. De plus cette acquisition n’est assortie d’aucun retour pour l’industrie belge. Dès lors nous pouvons conclure que la Défense belge financera les retraites des employés de Nexter. Ça doit être ça l’accord gagnant-perdant de CaMo.

    J’aime

Répondre à Fabrice Delplanche Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.