Le Centre de Distribution de Pièces de Rechange a été dissous

Lors d’une cérémonie au Musée royal de l’Armée, le DisC WS a été dissous (crédit-photo Jérusalem Destercke-Hock/WHI)

Le Centre de Distribution de Pièces de Rechange a été dissous.

Le Centre de Distribution de Pièces de Rechange (DisC WS) de Berlaar a été définitivement dissous en début de semaine. Le lundi 12 décembre, son étendard, qui était déjà celui anciennement du 99ème bataillon Logistique, a été transféré au Musée royal de l’Armée.

Cette disparition est la conséquence de la politique d’outsourcing décidée par la Vision stratégique du ministre Steven Vandeput. Elle actait notamment deux points: le sourcing maximal de l’entretien et du soutien technico-logistique des systèmes d’armes au niveau industriel (niveau dépôt) et le sourcing maximal du stockage et de la distribution de matériel, de tenues et d’équipements par un partenaire civil. Le marché public pour externaliser le stockage et à la distribution de ressources matérielles a été lancé dès janvier 2018. En octobre 2020, la Défense et Katoen Natie annonçaient le lancement d’une plateforme de commerce électronique, reliée à un centre de distribution unique à Beringen. Cette nouvelle plateforme était présentée comme une sorte de Zalando militaire.

Peu après en novembre de la même année, une nouvelle unité voyait le jour: le Centre de Compétence Mobilité et Distribution, qui comprend 238 hommes. Sa fonction est d’assurer des services territoriaux basés sur trois piliers : la mobilité territoriale, la distribution et le stockage centralisés et le soutien à la gestion des véhicules commerciaux et des systèmes opérationnels avec contrats de réapprovisionnement en pièces détachées. Mais sa création signifiait la disparition de trois unités, dont le Centre de Distribution de Pièces de Rechange.

Ces derniers mois, le DisC WS a progressivement transféré ses stocks de Belaar vers Katoen Natie à Beringen. Le grand entrepôt et l’expédition ont été fermés en décembre 2021. Une partie du matériel a été vendue. Il ne restait plus qu’une quarantaine de militaires au sein de l’unité, qui a vu partir peu à peu son personnel entre départs à la pension et mutations. Une partie travaille déjà à Katoen Natie principalement pour gérer les contrats avec les fournisseurs, assurer le bon déroulement de la réception des marchandises et animer un service clients/réclamations depuis fin 2020.

Son dernier commandant, le major Jos Baeten, avait pris ses fonctions le 1er décembre 2020.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.