L’armée néerlandaise se dote d’un département d’artillerie à part entière

Un Pantserhouwitzer néerlandais lors de tirs d’essai de grenades de précision Excalibur en Suède en octobre 2018 (crédit-photo NL Defensie)

Symbole de sa remontée en puissance, l’armée néerlandaise s’est dotée d’un département d’artillerie indépendant qu’elle a recréé.

Après la réorganisation de 2013, les unités d’artillerie de l’armée néerlandaise ont disparu pour se dissoudre au sein du VuursteunCommando (appui-feu). Une dernière évaluation du commandement a montré la nécessité d’avoir un département d’artillerie indépendant: le 41ème département d’artillerie, explique la Défense dans un communiqué. Cette nouvelle unité a été officiellement créée hier lors d’une cérémonie sur le site de l’armée à Oldebroek. Elle sera équipée de Pantserhouwitser 2000NL, qui seront modernisés dans les années à venir pour augmenter leur durée de vie, et de mortiers de 120mm. Elle récupérera les trois batteries issues du VustCo et en recevra une quatrième. Le 41ème département d’artillerie comptera 300 hommes au départ et va en recruter 75 en plus dans le courant de l’année selon le journal néerlandais De Stentor.

Le lieutenant-colonel Rob ten Horn reçoit l’emblème du nouveau 41ème département d’artillerie (crédit-photo NL Defensie)

La création de la nouvelle unité était une condition essentielle pour élargir l’appui feu au sol pour les unités de la Landmacht et améliorer la capacité opérationnelle, a estimé la Défense. Son nouveau commandant est le lieutenant-colonel Rob ten Horn. « Mes priorités pour les années à venir sont la coopération, la collaboration, la croissance et le renforcement de l’état de préparation opérationnelle », a-t-il déclaré lors de la cérémonie.

La Belgique et les Pays-Bas ont également une collaboration dans le domaine de l’artillerie. En 2013, ils ont conclu des accords sur la répartition des rôles pour les formations de l’artillerie de campagne. Les deux pays fournissent cette année des batteries d’artillerie pour la Very High Readiness Joint Task Force de l’OTAN aux côtés de l’Allemagne et de la Norvège.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.