Les Pays-Bas allouent 160 millions d’euros supplémentaires à la Défense

Des militaires néerlandais lors de l’exercice de l’OTAN Trident Juncture en novembre 2018 (crédit-photo NL Defensie)

Le gouvernement des Pays-Bas a décidé d’allouer 160 millions d’euros supplémentaires à la Défense.

Selon des informations de RTL Nieuws, le gouvernement néerlandais a décidé d’allouer 160 millions d’euros supplémentaires à la Défense par an. Un montant unique de 400 millions d’euros sera également mis à disposition pour l’achat d’équipements, par exemple. Le Mémorandum, paru en avril 2018, se voulait déjà très ambitieux avec une prévision de 12,7 milliards d’investissements entre 2018 et 2033. La tendance s’est confirmée en décembre dernier quand la ministre de la Défense, Ank Bijleveld-Schouten, a présenté son plan national à l’OTAN.

Dans ce plan, le gouvernement néerlandais fait part de son intention d’acquérir 15 avions F-35 supplémentaires, d’investir dans l’expansion de la puissance de feu sur terre et sur mer et de renforcer les forces spéciales ainsi que la capacité cyber-défense. « Entre 2013 et 2017, un budget supplémentaire a été ajouté par étapes successives, ce qui a conduit à une augmentation structurelle du budget de la défense de 929 millions d’euros en 2017 (ce nouveau niveau de dépenses étant maintenu comme base après 2017). Les coupes prévues ont été stoppées et plusieurs zones de déficit ont été corrigées. En 2018, de nouvelles mesures ont été prises pour élargir encore le budget de la défense, à concurrence de 1,5 milliard d’euros par an. Grâce à ces investissements, le budget de la défense néerlandais a augmenté de plus de 25% depuis 2013 », expliquait le document présenté par la ministre. Les Pays-Bas ont par ailleurs pris la décision de créer un fond d’investissements militaires pour l’achat et la maintenance (y compris la mise à jour à mi-vie) d’équipements majeurs. Ce dernier doit être opérationnel en 2020. Symbole de cette remontée en puissance, la Défense néerlandaise a récemment recréé un département d’artillerie indépendant afin d’élargir l’appui feu au sol pour les unités de la Landmacht et améliorer la capacité opérationnelle.

Le cabinet de la Défense néerlandaise a fait aussi part hier de son intention d’investir davantage dans l’innovation et le domaine de la recherche en lien avec l’industrie de la défense et les instituts de recherche dans plusieurs axes majeurs dont la haute technologie maritime, le domaine spatial ou bien encore la cyber-sécurité. D’ici cinq ans,  les Pays-Bas veulent ainsi figurer dans le top 10 du Global Cyber ​​Security Index et du National Cyber ​​Security Index.

Malgré ces efforts, le budget de la Défense néerlandaise ne devrait pas atteindre les 2% du PIB. Selon le Mémorandum de 2018, on tendrait plus vers les 1,30% mais les Pays-Bas veulent montrer leur bonne volonté envers l’OTAN et les USA. Toutefois, ils atteindraient le quota des 20% d’investissements au sein de leur budget de Défense. Une révision du Mémorandum est prévue en 2020.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.