Le détachement français, qui va relever les militaires belges, est arrivé en Estonie

Les premiers éléments français arrivés sur place en Estonie pour prendre la relève du détachement belge (crédit-photo Eesti Kaitsevägi)

Au mois de mai, le détachement belge Enhanced Forward Presence (eFP), déployé en Estonie, va rentrer en Belgique après une mission de quatre mois. 

Depuis le mois de janvier, le détachement belge enhanced Forward Presence (eFP) de 270 militaires est déployé au sein du battlegroup britannique à Tapa. Composé d’une compagnie de manœuvre de Chasseurs Ardennais avec trois pelotons (deux pelotons d’infanterie et un peloton « Direct Fire ») équipés de blindés à roues Piranha, de mortiers de 120 mm et de missiles anti-chars Spike, il est renforcé d’une unité de génie de combat ainsi que d’une série d’appuis au profit de la compagnie. Les Chasseurs Ardennais mènent de grands exercices les plus réalistes possibles avec les militaires estoniens et britanniques.

Les militaires belges avaient pris la suite d’un détachement danois. Comme l’avait écrit sur son site la Défense au début du mois d’avril, les Français allaient prendre leur relève à leur tour. Le contingent français de 300 hommes est composé de 4 chars Leclerc, de 13 VBCI (Véhicules blindés de combat d’infanterie) et d’une dizaine de blindés. La majorité du détachement est fourni par des unités de la Légion Étrangère: le 2ème régiment étranger d’infanterie et le 1er régiment étranger de génie. Le reste du détachement est fourni par le 12ème régiment de Cuirassiers. Les premiers éléments du détachement sont arrivés en Estonie la semaine dernière afin de préparer l’arrivée du gros des troupes. « Ce S/GTIA, appelé « Lynx » sera pleinement opérationnel en Estonie au début du mois de mai pour participer à des exercices aux côtés d’unités britanniques, belges, danoises, islandaises et, évidemment, estoniennes », indique le site français Zone Militaire. Les militaires belges participeront à ce dernier grand exercice intitulé « Spring Storm » avant leur départ d’Estonie.

Les Chasseurs Ardennais rentreront en Belgique mi-mai. Durant cette mission, ils auront reçu la visite de la présidente estonienne Kersti Kaljulaid, du ministre de la Défense estonien Jüri Luik, du premier ministre Charles Michel, du Roi Philippe, du ministre de la Défense Didier Reynders, de l’ambassadeur américain Ronald J. Gidwitz ainsi que des plus hautes autorités militaires avec le chef de la Défense, le général Marc Compernol,  le chef de la Composante Terre, le général-major Marc Thys, et le chef du département Opérations & Entraînement, le général-major Johan Peeters.

L’armée belge déploiera un autre détachement de 300 hommes durant le second semestre à partir de septembre prochain mais cette fois-ci en Lituanie. Le bataillon Libération – 5 Ligne de Bourg-Léopold en sera l’unité-pilote.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.