La frégate néerlandaise Zr.Ms. De Ruyter part pour une mission de six mois dans le détroit d’Ormuz

La frégate néerlandaise Zr.Ms. De Ruyter participera durant six mois à la mission de surveillance maritime européenne dans le détroit d’Ormuz (crédit-photo NL Defensie)

La frégate néerlandaise Zr.Ms. De Ruyter part pour une mission de six mois dans le détroit d’Ormuz.

La frégate néerlandaise Zr.Ms. De Ruyter, une frégate de défense aérienne et de commandement (LCF) équipée du tout nouveau radar SMART-L, a appareillé hier depuis le port de Den Helder pour une mission de six mois dans le détroit d’Ormuz. Elle embarque à son bord environ 200 hommes d’équipage ainsi qu’un hélicoptère NH-90. Dans le cadre de cette mission, elle aura aussi l’appui d’interprètes parlant arabe et farsi. De  plus la Koninklijke Marine aura quatre officiers d’état-major déployés à Abu Dhabi au quartier général de la mission européenne EMASOH dirigé par la Marine française. La mission de la frégate est d’une durée de six mois jusqu’à la fin du mois de juin prochain. Une frégate danoise prendra le relais à l’automne.

La mission EMASOH est un mission européenne de surveillance maritime dans le détroit d’Ormuz lancée à l’initiative de la France après des regains de tension dans cette région en 2019 avec l’Iran. La mission n’a qu’un caractère de dissuasion afin d’éviter une escalade dans cette partie du globe essentielle pour les échanges commerciaux. Elle cartographiera aussi la situation maritime sur place. En plus de la frégate néerlandaise, la frégate française Courbet est aussi déployée dans le cadre de cette mission avec un avion patrouilleur.

Le Danemark et la Grèce participeront aussi à la mission. L’Allemagne, l’Italie,le Portugal ainsi que la Belgique l’appuient politiquement. La Composante Marine déploiera durant un an un officier à l’Etat-Major de la mission afin de contribuer à la coordination avec la Marine marchande et d’autres opérations dans la région. Il avait été question de deux sous-officiers intégrés dans la frégate néerlandaise Zr. Ms. De Ruyter mais ce n’est plus à l’ordre du jour.

2 commentaires

Laisser un commentaire