La Belgique achète 4 drones MQ-9B Sky Guardian pour 159 millions d’euros

La Belgique a fait l’acquisition de 4 drones MQ-9B Sky Guardian (crédit-photo GA-ASI)

La Belgique achète 4 drones MQ-9B Sky Guardian pour 159 millions d’euros.

Le Pentagone a attribué la semaine dernière un contrat de près de 190 millions $, soit environ 159,478 millions €, à la société américaine General Atomics Aeronautical Systems Inc. (GA-ASI) pour la fourniture de quatre drones de type MQ-9B SkyGuardian destinés à la Belgique. Le contrat comprend en plus deux stations de contrôle au sol, des pièces de rechange et des équipements de soutien. La construction des drones aura lieu à Poway, en Californie, et devrait s’achever le 31 mars 2024. La livraison s’effectuera à partir de 2023 et la Composante Air vise une capacité opérationnelle pour 2025.

L’acquisition de ces drones fait partie des « cinq » grands achats de la vision stratégique du ministre Steven Vandeput. Cet achat a été approuvé par le gouvernement belge en octobre 2018 pour un montant compris entre 180 et 226 millions d’euros. La Belgique a décidé de passer par un contrat d’Etat à Etat. En mars 2019, les Etats-Unis ont donné leur aval pour cette vente pour un montant de 600 millions de dollars mais la Belgique n’a pas pris tout le pack proposé. Les drones belges seront armables mais ne seront dans l’immédiat utilisés que pour de la reconnaissance (ISR). Il faudra un accord politique pour pouvoir les armer.

Sur ce dossier, la Composante Air se rapprochera du Royaume-Uni pour une coopération plus poussée. L’UK Technical Airworthiness Authority (TAA) aura pour charge de certifier les drones britanniques et belges. « Il est actuellement prévu que GA ASI transmette au Royaume-Uni en juillet 2021 le dossier de certification complet qui démontre que le design répond à la certification de base en respect de l’accord normalisé STANAG 4671 de l’OTAN », a précisé dernièrement le ministre Philippe Goffin dans une réponse écrite au député Steven Creyelman (VB).  L’UK Technical Airworthiness Authority délivrera en septembre 2020 un « military permit to fly »  (MPTF) qui lancera le processus de certification et la campagne de tests. Selon son planning, le Royaume-Uni terminera la certification complète en 2025 afin de pouvoir évoluer également dans l’espace aérien civil. La Défense belge a le même objectif de mettre ses drones à disposition de la Police, des Douanes et des services environnementaux.

Avec l’Australie et la Belgique, le Royaume-Uni est le troisième pays à s’équiper de drones Sky Guardian sous la dénomination Protector RG Mk 1. Mi-juillet, le ministre de la Défense britannique a annoncé avoir signé un accord avec GA-ASI pour l’achat de 3 drones pour 65 millions de livres sterling. L’accord comprend une option d’achat pour 13 drones supplémentaires qui doit être levée en avril 2021. Les drones Protector RG Mk 1 seront déployés sur la base de Waddington, dans l’Est de l’Angleterre.

Les drones belges MQ-9B SkyGuardian seront basés à Florennes et remplaceront les B-Hunter, qui seront mis en retrait le mois prochain et qui équipaient le 80 Squadron UAV. Leur arrivée nécessitera la construction de nouvelles infrastructures (un hangar de maintenance et des ateliers) pour un montant de 23 millions d’euros. Ces drones seront également connectés avec la station du Camp Roi Albert de Marche-en-Famenne.

La Belgique a également marqué sa volonté d’investir dans le développement de drones européens de type MALE, un projet lancé à l’initiative de la France, de l’Allemagne, de l’Espagne et de l’Italie. Mais ce dernier est pour l’instant au point mort. La vision stratégique a pourtant prévu une enveloppe de 310 millions d’euros pour l’achat de 4 drones MALE européens à l’horizon 2030…encore faut-il que le projet aboutisse.

50 commentaires

  1. General Atomics est bien heureuse d’avoir les pays européens comme relais d croissance:
    https://www.air-cosmos.com/article/general-atomics-dtaille-sa-vision-du-march-des-drones-male-23734

    La Turquie a su faire alors que les pays européens se sont entêtés à échouer dans le domaine:
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/10/16/les-drones-fleurons-de-l-industrie-turque-de-defense_6056260_3210.html

    Pourtant le marché est immense:
    https://air-cosmos.com/article/drones-leurope-surveille-les-zones-de-souverainet-franaises-23698

  2. Il faut avoir des drones armés.

    La troisième dimension (chasseurs et drones) est la première cause d’attrition des terroristes au Sahel à hauteur de 80% de leurs pertes.

    L’efficacité des drones est telle qu’elle engendre l’ombrage de certains:
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/12/pourquoi-barkhane-se-prive-de-trois.html

    Peur de voir réduire la commande de Rafale, sur l’efficacité des troupes au eol et leur empreinte logistique… Le drone Reaper inquiète et pas que les GAT:
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/05/le-reaper-superstar-du-contre.html

    Le petit nouveau de l’armée de l’air va encore s’améliorer:
    https://lemamouth.blogspot.com/2021/01/trois-avantages-decisifs-pour-les.html

  3. Les allemands veulent un eurodrone avec deux moteurs pour surveiller leur propre population et eviter qu’ils se crashent sur leurs villes. Ça ne semble émouvoir personne !
    https://www.air-cosmos.com/article/eurodrone-fin-des-tractations-dbut-des-travaux-24654

    Dans d’autres pays, on voit quel régime emploie des drones comme arme psychologique…
    https://www.air-cosmos.com/article/birmanie-des-drones-arms-chinois-dans-la-bataille-24602

  4. Au Sahel, l’armée de l’air française a enfin fait voler un Reaper block 5:
    http://www.paxaquitania.fr/2021/06/le-drone-reaper-passe-au-block-5-dans.html

    Le très grand confort opérationnel au Sahel va permettre toutes les audaces:
    https://air-cosmos.com/article/des-commandos-orientent-les-capteurs-dun-predator-avec-une-tablette-24880

    Si l’ennemi n’a pas de capacité en guerre électronique, c’est du billard!
    https://www.vice.com/en/article/y3g97x/location-data-apps-drone-strikes-iowa-national-guard

    Mais c’est toujours une manière de procéder à l’américaine… avec des moyens américains:
    https://www.challenges.fr/economie/drones-un-oeil-americain-dans-l-armee-de-l-air-francaise-la-france-dependante_760884

    Les sociétés privées lorgnent aussi avec appétit le marché militaire:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/06/08/louer-des-drones-reaper-avec-equipage-facile-comme-tout-coco-21223.html

  5. L’Eurodrone, si c’était un sketch comique, on dirait de lui que le comique de répétition est efficace à condition de n’être qu’un des ressort du spectacle…
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/nouveaux-nuages-sur-leurodrone-1326339

    Si l’Eurodrone choisit la solution d’Avio Aero, comme le souhaite l’Italie, il serait soumis aux règles extraterritoriales des Etats-Unis et ne répondrait plus au souci d’autonomie stratégique recherché.

    • Si l’Eurodrone existe un jour, il faudra renommer la famille des drones « MALE ».

      Vu les conditions et le fait qu’il soit construit en Allemagne, je propose de baptiser cette nouvelle famille de drone obèse et non armé « CHAPON ».

      Car nous avons laissé nos bijoux de famille sur le billot et nous les porterons désormais en sautoir.

  6. Le drone armé, c’est l’assassinat ciblé, la mort à distance de sécurité:
    http://www.slate.fr/story/129206/drone-arme-terrorisme

    Un biais cognitif, car il y a des choses qui échappent contrairement à un film hollywoodien ou à un jeu vidéo:
    https://www.rtbf.be/info/monde/moyen-orient/detail_l-armee-americaine-reconnait-que-sa-derniere-frappe-a-kaboul-etait-une-erreur-tragique?id=10844173

    Le président Joe Biden s’en sert comme ses prédécesseurs:
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210721-somalie-premi%C3%A8re-frappe-de-drone-contre-les-shebab-depuis-l-%C3%A9lection-de-joe-biden

    On en parlait plus volontiers avec le vilain Donald:
    https://www.air-cosmos.com/article/la-stratgie-des-attaques-de-drones-de-lre-trump-dvoile-24784

    Car tuer des gens, même à distance, cela reste tuer, mais aux États-Unis toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire non plus:
    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/07/28/drone-papers-un-americain-condamne-pour-des-fuites-sur-des-assassinats-cibles-par-drone_6089729_3210.html

    Un « débat » qui n’empêche pas l’évolution de la guerre technologique, car il permet aux armées équipées de retrouver de la masse et donc des marges de manœuvre dans les conflits à venir:
    https://korii.slate.fr/tech/technologie-militaire-etats-unis-kratos-xq-58a-valkyrie-drones-low-cost-jetables-guerre-attrition

  7. Pour faire simple, General Atomics équipe les alliés des USA qui sont honorables, pour les autres avec lesquels on peut moins s’afficher, il y a soit Israël, soit la Turquie pour contrer les ambitions russes et surtout chinoises:
    https://amp.rfi.fr/fr/europe/20211001-l-ukraine-et-la-turquie-annoncent-l-installation-en-ukraine-d-une-usine-de-drones-bayraktar

    https://www.challenge.ma/le-maroc-compte-developper-une-industrie-de-drones-kamikazes-pour-israel-221072/

Laisser un commentaire