Pleinement opérationnel, le C-SOCC intègrera la Force de réaction de l’OTAN en 2021

Un visiteur de marque pour le C-SOCC avec la venue du Prince Héritier du Danemark (crédit-photo Morten Fredslund/DN Forsvaret)

Pleinement opérationnel, le C-SOCC intègrera la Force de réaction de l’OTAN en 2021.

Le 7 décembre, le commandement des opérations spéciales de l’OTAN (C-SOCC) a réussi sa certification lors de l’exercice Steadfast Jupiter Jackal qui se tient au Danemark du 26 novembre au 10 décembre. Il a reçu la visite du Prince Frederik de Danemark ainsi que du nouveau Chef de la Défense danois le général Flemming Lentfer, qui a pris ses fonctions le 1er décembre. Un détachement d’une cinquantaine de militaires belges participent à l’exercice. « Passer d’une intention politique en 2017 à la fourniture effective d’une capacité complète en 2020 est une réalisation remarquable. Cela démontre que la coopération multinationale peut obtenir des résultats rapides lorsqu’elle est mise en œuvre efficacement », s’est réjoui Camille Grand, secrétaire général adjoint de l’OTAN pour l’investissement de défense. Le C-SOCC intégrera la Force de réaction de l’OTAN (NRF) pour 2021.

En plus de cette contribution, la Belgique fournira à la NRF un Special Operations Land Task Group capable d’opérer sur terre. Elle contribuera aussi à un Composite Special Operations Air Task Group, élément-clé pour la planification et la conduite d’opérations spéciales dans le domaine aérien.

Le Composite Special Operations Component Command compte 125 personnes, dont 41 militaires belges. Les Néerlandais fournissent également un soutien aux opérations des forces spéciales, comme des unités d’hélicoptères spécifiquement entraînées et équipées.

Le C-SOCC est commandé par le général danois Peter Boysen jusqu’à fin 2021. Le commandement en second est assuré par un néerlandais et la fonction de chef d’état-major par un belge.

20 commentaires

  1. Bientôt pour opérer dans le Golfe de Guinée ?
    https://defencebelgium.com/2021/03/16/la-belgique-et-les-pays-bas-proposeront-un-composite-special-operations-maritime-task-group-pour-2026/

    L’armateur danois Maersk, qui a largement de quoi s’offrir une sécurité, a fait des appels du pied à la France:
    http://www.opex360.com/2021/03/08/piraterie-larmateur-danois-maesrk-plaide-pour-une-operation-navale-internationale-dans-le-golfe-de-guinee/

    Un armateur qui a les moyens de louer des bâtiments à l’armée américaine:
    https://www.areion24.news/2021/03/02/seabasing-et-forces-speciales/

  2. Un bateau luxembourgeois s’est fait attaqué dans le Golfe de Guinee:
    https://5minutes.rtl.lu/actu/luxembourg/a/1688777.html

    Le gaz et le pétrole de cette région sont très importants pour les pays européens et fait l’objet d’une pomme de discorde entre l’Algérie et le Maroc:
    https://afrique.le360.ma/maroc/economie/2020/12/11/32819-la-guerre-des-gazoducs-marocain-et-algerien-naura-finalement-pas-lieu-la-cedeao-tranche-32819

    En général, dès qu’il s’agit d’énergie, il y a toujours de l’action:
    https://www.rts.ch/info/monde/12077292-ces-guerres-du-gaz-qui-enflamment-leurope.html

    Quand il ne s’agit pas de tensions dues à l’eau potable, qui seront les sources de conflits du XXIème siècle…
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/03/22/l-eau-enjeu-strategique-des-conflits-moderne-21985.html

Laisser un commentaire