Trois autres A400M seront livrés en 2021

La Composante Air recevra trois autres A400M d’ici la fin de l’année portant la flotte à six appareils (crédit-photo BE Défense)

Trois autres A400M seront livrés en 2021.

Le calendrier de livraison des A400M se précise après avoir été régulièrement modifié ces dernières années. La ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, l’a communiqué dans une réponse écrite au député MR Vincent Scourneau. En mars 2021, le deuxième A400M belge a été livré à Melsbroek. D’ici la fin de l’année, trois autres arriveront: le CT-04 en août, le CT-05 en octobre et le CT-06 en décembre. La flotte belgo-luxembourgeoise comprendra alors six appareils. Les deux derniers seront livrés en mars 2022 et janvier 2024. Il n’y aura donc pas de livraison en 2023.

Les six C-130 seront totalement retirés du service à la fin de l’année. Un a été retiré en avril dernier. Le prochain le sera le 26 octobre prochain et les trois derniers au mois décembre. « Le calendrier de retrait de service du C-130 est basé sur les différents cycles de maintenance et le potentiel de vol correspondant. Le retrait de chaque appareil est programmé à la fin d’un cycle de maintenance en cours. Afin de maintenir un C-130 en état opérationnel au-delà du cycle en cours, un grand entretien supplémentaire doit être effectué. Compte tenu de la charge de travail que cela impliquerait et du personnel nécessaire, une prolongation de la durée de vie des avions C-130 restants n’est pas à l’ordre du jour », a expliqué la ministre. La flotte des neuf C-130 a été rachetée par Sabena Aerospace et Blue Aerospace.

L’A400M luxembourgeois et un A400M belge défileront pour la première fois dans le ciel belge le 21 juillet prochain pour la Fête Nationale. Ils seront accompagnés par deux C-130 pour qui ce sera la dernière fois.

La flotte belgo-luxembourgeoise d’A400M compte sept appareils belges et un appareil luxembourgeois et sera exploité par le 15 Wing Transport de Melsbroek. De son côté, l’armée luxembourgeoise fournira également 3 équipages à cette flotte multinationale, ce qui équivaut à six pilotes et six soutiers.

3 commentaires

Laisser un commentaire