La Brigade Motorisée a tenu sa deuxième période de camp à Bergen en 2022

La période de camp de Bergen est surtout l’occasion de tirer avec les armes lourdes de la Brigade Motorisée (crédit-photo Brigade Motorisée)

La Brigade Motorisée a tenu sa deuxième période de camp à Bergen en 2022.

Cette année, la Brigade Motorisée a tenu deux périodes de camp à Bergen en Allemagne. Il s’agit toujours du plus grand exercice organisé chaque année à l’automne. Mais cette année, il y a déjà eu une autre période de camp du 23 mai au 3 juin. Elle a rassemblé 700 militaires du bataillon Libération- 5 de Ligne, du bataillon de Chasseurs à Cheval, du 1/3 Lanciers, du bataillon Artillerie ainsi que des deux bataillons de génie mais aussi du 23ème bataillon médical.

Le commandant de la Brigade Motorisée, le colonel Lieven Geeraert, avait déclaré à l’époque que c’était la première fois qu’elle pouvait à nouveau s’entraîner dans des conditions normales. « Au début, pendant des années, plusieurs unités n’ont pas pu participer en raison du déploiement militaire permanent dans les rues d’Anvers et de Bruxelles lors de l’opération Vigilant Guardian. Puis la Covid-19 est arrivée et nous avons été obligés de renvoyer des détachements complets à la maison après des contaminations au virus », expliquait-il. L’édition de 2021 était déjà un début de retour vers la normale alors que l’opération Vigilant Guardian venait de se terminer.

La deuxième période s’est tenue du 5 au 16 septembre. Elle a rassemblé 1308 militaires, 280 véhicules avec 140 tonnes de munitions. Parmi les véhicules, on pouvait trouver les nouveaux véhicules de récupération de combat (CRV) que la Composante Terre a réceptionné en mai dernier. Parmi les unités déployées, il y avait des unités déjà présentes lors de la première période de camp: bataillon Libération- 5 de Ligne, du 1/3 Lanciers, le 11ème bataillon de génie mais aussi les Chasseurs Ardennais, les Carabiniers-Grenadiers, le 12/13 de Ligne, le 29ème bataillon logistique entre autres. En tout c’est près d’un quart des effectifs de la Brigade Motorisée qui a participé à cet exercice.

Lors du premier jour d’entraînement, un cessez-le-feu a été déclaré à cause d’un temps extrêmement sec et des exercices alternatifs ont été mis en place. Avec l’arrivée rapide de la pluie le lendemain, le camp a pu reprendre normalement. « Cette période d’entraînement est surtout une période de tir aux balles réelles avec toutes les armes de la Brigade Motorisée. Quelque chose que nous ne savons pas faire en Belgique car les installations sont trop petites. Pour se faire, on a emporté plus de 140 tonnes de munitions et une grande partie de ces munitions sont destinées aux véhicules lourds, les Piranha et les Dingo. Ces véhicules restent le coeur de notre capacité motorisée et de notre engagement opérationnel », a expliqué le colonel Lieven Geeraert. Plus de six mois ont été nécessaires pour la préparation de l’exercice.

Cette période de camp est également un grand défi logistique. Le commandant Steffi De Rooze, chef du détachement logistique et de support du camp, a donné des chiffres: plus de 1.200 heures de travail pour l’équipe de 14 mécaniciens et plus de 500 heures de travail pour les quatre armuriers. « Avec une équipe de 14 personnes du 29ème bataillon logistique, nous avons été en charge de la livraison et du reconditionnement des munitions nécessaires à l’entraînement des unités », a-t-elle également précisé.

Le début du mois de septembre a été une période d’entraînement intense pour la Composante Terre entre l’exercice Storm Tide du Special Operations Regiment et la période de camp de Bergen de la Brigade Motorisée, qui se sont déroulés simultanément du 5 au 16 septembre.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.