La Marine belge et le Godetia, premiers utilisateurs du nouveau satellite luxembourgeois GovSat-1

crédit-photo BE Defense

L’entreprise luxembourgeoise GovSat, une coentreprise publique-privée créée en 2015 entre l’État du Luxembourg et l’opérateur luxembourgois SES, a annoncé au début du mois d’avril avoir un premier utilisateur pour son nouveau satellite GovSat-1 à savoir la Marine belge et son navire de commandement et de soutien logistique le Godetia. Explications.

Le satellite GovSat-1 a été lancé le 31 janvier 2018 en Floride  à bord de la fusée Falcon 9 et est entré en service opérationnel le 19 mars 2018. Le lancement a eu lieu en présence du couple grand-ducal héritier, le Premier ministre Xavier Bettel, ainsi que le Vice-Premier ministre et ministre de l’Économie Étienne Schneider. Par ce nouveau satellite, le Luxembourg veut remplir ses obligations en matière de Défense et revendre les capacités supplémentaires de communication du GovSat-1 à des pays alliés et partenaires ainsi qu’à des organisations internationales (notamment OTAN et UE) selon le communiqué publié à l’époque par le gouvernement.

Ce nouveau satellite, dédié exclusivement aux utilisateurs gouvernementaux, de la défense et institutionnels, utilise des bandes de fréquence à usage gouvernemental, appelées bande X et bande Ka militaire. GovSat-1 est situé sur la position orbitale 21,5 degrés Est, ce qui lui permet de subvenir aux besoins de missions en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, et de fournir une vaste couverture maritime en Méditerranée et en mer Baltique, ainsi que sur l’Atlantique et l’océan Indien. Il est équipé de six faisceaux ponctuels à haute puissance et entièrement orientables, d’un faisceau global en bande X et comprend un total de soixante-huit répéteurs équivalents à 36 MHz. Ce satellite ultra-sécurisé dispose de fonctionnalités de commande et de contrôle cryptées et de fonctions antibrouillage. Avec le Godetia, il va connaître sa première utilisation opérationnelle.

La marine belge va utiliser particulièrement ce satellite afin d’assurer le transfert de données standards et voice entre le navire Godetia et l’état-major de la Défense et de l’OTAN, dans le cadre de son déploiement en Guinée ainsi qu’à la tête du Groupe Permanent de chasseurs de mines de l’OTAN (SNMCMG1). De plus cette connexion satellite permettra également de garantir les communications sociales, donnant la possibilité à l’équipage de maintenir un lien continu avec la famille et les proches restés au pays. Pour l’instant, seul le Godetia sera utilisateur de ce satellite et la Défense belge ne compte pas l’utiliser pour d’autres missions.

Dans le cadre de de la campagne Maritime Capacity Building 2018, le Godetia et son équipage de 90 hommes sont en mission  dans le Golfe de Guinée jusqu’au 17 mai. A partir du mois de juillet et jusqu’à la fin de l’année, il deviendra le navire-amiral de la flotte de déminage de l’OTAN.

Fin 2017, le navire belge a reçu de nombreuses rénovations pour assurer ses futures missions: nouvelle peinture conçue pour retarder la corrosion de la coque et de la superstructure, automation des quatre générateurs et rénovation totale des appareils internes  du navire ainsi qu’automatisation de la passerelle et du poste de pilotage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s