La Belgique prolonge sa mission au Niger en 2020

L’armée belge prolongera sa présence au Niger en 2020 (crédit-photo Malek Azoug/BE Défense)

L’opération New Nero au Niger se poursuivra en 2020.

Lancée fin 2017, l’opération New Nero a pris de la considération en 2019. En plus des éléments du Special Forces Group déjà présents sur place, un détachement de 40 militaires du 2 bataillon de Commandos a été déployé depuis septembre au Niger pour former une unité d’intervention des forces armées nigériennes à Maradi, une mission appelée METT (Mobile Education & Training Team) Maradi. Le 3ème bataillon de Parachutistes prendra la relève à la fin de l’année. La formation, qui est prodiguée par les paracommandos belges, se fait selon un standard qui a été élaboré par le Special Forces Group en concertation avec les autres pays partenaires en tenant compte des spécificités de l’armée nigérienne.

Lors du conseil des Ministres du 18 octobre, le gouvernement a décidé de prolonger cette mission d’entraînement et de formation en 2020 comme cela était prévu sans être officialisé. Cette mission sera exécutée par une présence permanente d’une quinzaine de militaires à Niamey et une quarantaine à Maradi, ainsi que des renforts spécifiques durant différentes périodes de l’année allant jusqu’à une présence maximale d’environ 80 militaires, a indiqué le gouvernement. « Le soutien continu aux forces armées nigériennes s’inscrit dans une approche nationale et multilatérale large », explique le communiqué du gouvernement. « La prolongation de la présence belge permettra à la Défense d’élargir son réseau et d’avoir une meilleure connaissance interdépartementale de la situation dans le Sahel et au Niger », conclut le communiqué.

De plus, le marché public pour un prestataire externe pour assurer l’appui médical de cette mission dans le futur via la location d’une Emergency Response Capability a été attribué lors de ce même conseil des Ministres. Comme l’a répété le gouvernement,  l’appel temporaire à un prestataire de service médical externe civil pour l’Emergency Response Capability est la seule solution pour parcourir la chaîne médicale dans son ensemble pour ce déploiement militaire. Le contrat est pluriannuel pour la période 2020-2023 ce qui laisse entendre que la Belgique entend prolonger sa présence militaire au Niger pour quelques années et peut-être dans les pays voisins.

Depuis fin 2017, 1.200 militaires nigériens ont été formés par l’armée belge.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.