La Défense belge inaugure un Cyber Command

Le général-major Michel Van Strythem est le premier commandant du Cyber Command (crédit-photo Adrien Muylaert/BE Défense)

La Défense belge inaugure un Cyber Command.

Première étape avant la création formelle de la Composante Cyber, qui deviendra ainsi une cinquième Composante, la Défense belge a inauguré le Cyber Command le 19 octobre dernier. Ce Cyber Command sera dans un premier temps subordonné au service de renseignement militaire, le SGRS. « Concrètement, cela revient à protéger nos systèmes d’armes et réseaux militaires de cyber-attaques ainsi qu’à collecter des informations pour les contrer. Le Cyber Command fournit une expertise technique dans des dossiers juridiques, met à disposition des spécialistes pour lutter contre les ‘malwares’ et aide à la protection des structures vitales de la Belgique », explique la Défense. Le cadre légal a également été adapté pour lui permettre de mener des actions offensives. Le Cyber Command travaillera en étroite coordination avec des partenaires nationaux et internationaux tels que l’OTAN, le Centre pour la sécurité Cyber en Belgique (CCB), la Sûreté de l’Etat (VSSE) et la police fédérale. Il sera commandé par le général-major Michel Van Strythem, qui était jusqu’ici officier projet de ce futur Cyber Command .

La Vision stratégique de 2016 élaborait déjà les contours d’une première stratégie dans le domaine du cyber. « La Défense développe d’ores et déjà un CSOC (Cyber Security Operations Centre) chargé de la cyberdéfense des systèmes d’information et de communication (CIS) de nos forces armées. À court terme, cette vision stratégique prévoit des moyens et du personnel supplémentaires pour cette capacité cybernétique », expliquait le document. Mais l’investissement accordé à cette capacité était minime avec 10,2 millions d’euros entre 2016 et 2030. L’accent était mis sur le recrutement de spécialistes avec une capacité de 199 hommes et l’apport de réservistes.

Le logo du Cyber Command reprend des éléments de celui du SGRS avec le hibou (crédit-photo Adrien Muylaert/BE Défense)

A son arrivée en octobre 2020, la ministre Ludivine Dedonder avait annoncé la création de cette cinquième composante avec en premier temps le renforcement de la capacité cyber au sein du SGRS. En mars 2021, un bureau de projet, composée d’une équipe multidisciplinaire, a reçu un mandat pour analyser les impacts de cette création dans les différents domaines et accompagner la transition. La mise en place de ce Cyber Command était d’abord prévue pour 2025 mais elle a été accélérée à 2022 face aux nouvelles menaces pour commencer à être réellement opérationnel en 2023. Le plan STAR accorde une enveloppe de 955 millions d’euros à la la dimension capacitaire Intelligence – Cyber – Influence.

Le 16 décembre 2021, la Défense a été victime d’une cyberattaque d’envergure. Le service messagerie vers l’extérieur a été affecté durant près de quatre semaines ainsi que certaines fonctionnalités liées à Internet ou les services des ressources humaines. La situation est revenue à la normale deux mois après l’attaque. « Dans tous les cas, cette cyberattaque est la preuve que notre choix d’investir dans le Cyber était le bon, et que des investissements supplémentaires en la matière sont bien sûr nécessaires », avait indiqué la ministre Ludivine Dedonder. En août dernier, elle précisait que l’attaque n’avait finalement pas occasionné de vrais dégâts au réseau affecté (relié à l’internet) mais qu’elle avait nécessité quand même de devoir recréer un nombre important de serveurs virtuels. « L’exécution de cette opération par les spécialistes de la Défense, avec l’appui de nos partenaires industriels, a coûté environ 2 millions d’euros », avait-elle souligné. A l’heure actuelle, une enquête, tant judiciaire qu’opérationnelle, est toujours en cours pour retrouver les acteurs de cette attaque.

Le Cyber Command devrait être pleinement opérationnel en 2024.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.